Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Heu-reux !

03/11/2005

Dans quelle métropole régionale vit-on le mieux en France ? Il y a deux façons de répondre à cette question. Établir, comme le fait parfois la presse, une liste de critères précis, du nombre de places en crèche aux mètres carrés d'espaces verts. Ou cerner le « bonheur à vivre » dans une ville, à partir de questions à ses habitants sur tous les sujets qui influencent leur quotidien : situation géographique, commerce, sécurité, environnement, ­culture, communication, etc. C'est ce qu'a réalisé, en exclusivité pour Stratégies, la société d'études marketing Agicom (lire le dossier en page 26).

Celle-ci a interrogé 6 321 ménages représentatifs des 22 capitales de région plus Reims, dont le bassin d'emploi est plus grand que celui de Châlons-en-Champagne. Les résultats, résumés sous la forme d'un « indice du bonheur » général et par thèmes, sont passionnants. Car, si certaines villes sont à la base plus ou moins favorisées, ne serait-ce que par leur situation géographique, l'action des élus et leur communication se révèlent prépondérantes, allant jusqu'à gommer ce genre d'avantage.

De Besançon, capitale de la région Franche-Comté, ville où l'on se sent le plus heureux en France, à Rouen (Haute-Normandie), bonne dernière de notre classement, les écarts d'opinion sont tels que l'on peut clairement se poser des questions sur les stratégies mises en place. « Les villes ne traitent pas les citoyens comme des clients à satisfaire », résume-t-on chez Agicom. C'est tout le problème. Les prochaines élections municipales sont encore loin (sans doute mars 2008, selon un projet de loi récemment adopté en première lecture) mais la note à payer risque d'être salée pour certains élus.

Envoyer par mail un article

Heu-reux !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.