Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

J'ignore comment Carlos Ghosn a prévu d'occuper son week-end mais il a bien mérité de souffler. Le PDG de Renault a en effet réussi avec brio son premier rendez-vous avec ses publics (lire en p. 16).

Généralement, quand une entreprise - et donc son patron - fait la une des médias, c'est qu'elle est en crise. Ce n'est d'ailleurs pas Carlos Ghosn, lui qui fut derrière la décision de fermer l'usine Renault de Vilvorde, en 1997, qui nous contredira. On ne parlait pas encore, à l'époque, de tsunami médiatique, mais on aurait pu, tant la presse s'était alors déchaînée contre cette décision.

Par un curieux retournement de l'histoire, notre homme est revenu pour nous dévoiler son plan pour Renault. Et là, rien à jeter ! La stratégie pour révéler la stratégie mérite de figurer dans les annales de la communication corporate.

Il y a notamment eu ce silence de plusieurs mois précédant la révélation, les petites phrases savamment distillées (« Renault ne doit plus fabriquer des voitures à vivre mais des voitures à vendre ») , la scénarisation du jour J, cette conférence de presse retransmise dans toutes les unités du groupe, l'interview sur une chaîne publique (comme les origines de Renault, dont l'État détient encore 15 % du capital) et, enfin, l'entretien final au Figaro du 14 février. Ouf !

Ce qu'il y a de bien avec Carlos Ghosn, en tout cas jusqu'à présent, c'est qu'il a toujours dit ce qu'il allait faire et fait ce qu'il avait dit. Une leçon à méditer pour certains des candidats programmés à la future élection présidentielle, auxquels nous consacrons cette ­semaine notre couverture (lire en p. 6). En politique, l'exécution chère à Carlos Ghosn (« La stratégie représente 5 % du travail, l'exécution pèse pour 95 % dans la réussite d'un projet », a-t-il répété au Figaro) fait toujours cruellement défaut.

Envoyer par mail un article

Bon week-end

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.