Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Emap est à vendre (lire l'article page 26). L'information, annoncée mardi 28 février, a pris tout le monde par surprise. Mais ainsi en a décidé l'éditeur britannique de presse magazine, qui semble faire payer à sa filiale française une année 2005 en demi-teinte. Si Emap France a réussi le lancement de l'hebdomadaire ­Closer, elle avait beaucoup souffert de l'arrivée sur le marché des quinzomadaires du groupe Prisma. Les résultats étaient un peu à la traîne. En tout cas pas dans les normes du groupe. Et comme on ne badine pas avec les ­actionnaires, le conseil d'administration d'Emap a décidé de vendre sa filiale. La plus-value générée par la vente de cette dernière devrait d'ailleurs directement rémunérer les actionnaires, selon le communiqué publié sur le site Internet du britannique...

Le processus de vente prendra plusieurs mois. Le groupe sera-t-il vendu aux enchères d'un seul bloc ou par appartements ? Tout est possible. De même, les candidats, notamment les Allemands, devraient se bousculer. Difficile de ne pas s'intéresser à un tel dossier, même très cher.

La seule certitude, c'est qu'à l'arrivée, le paysage français de la presse magazine en sera une nouvelle fois bouleversé. Et pas forcément pour le meilleur, sans parler de la casse sociale, si c'est un autre groupe de presse qui reprend Emap. Il y a peu d'exemples de fusions qui ne se soldent pas, à l'arrivée, par des suppressions d'emplois. Le média magazine n'en sortira pas forcément plus fort. C'est sans doute cela que l'on ­appelle la création de valeur.

Envoyer par mail un article

À l'encan

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.