Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le billet : Narcisse en Suisse

08/03/2007 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef (omongeau@reedbusiness.fr)

Un pas vient d'être franchi en matière de fausses publicités, ces « ghosts » (fantômes) qui, régulièrement, défraient la chronique et créent la polémique dans les allées des festivals créatifs internationaux. On connaissait les fausses pubs plus ou moins tolérées par des annonceurs peu scrupuleux. Ou celles réalisées par des créatifs à l'insu de clients qui, parfois même, n'existent pas. Voici qu'en Suisse alémanique, un homme est parvenu à faire publier dans un quotidien gratuit, Heute, puis dans un hebdomadaire, Sonntags Zeitung, une (fausse) annonce Gucci dans laquelle il apparaît, à moitié nu, derrière un (vrai) flacon de parfum de la marque. Notre Narcisse, qui prétendait représenter le géant italien de la mode, a tout bonnement envoyé sa fausse publicité aux journaux concernés, leur demandant d'envoyer la facture à Gucci. Des porte-parole de Heute et de Sonntags Zeitung ont expliqué que l'appel était parvenu trop tard pour que le service commercial puisse vérifier s'il était authentique, soulignant par ailleurs que la publicité était réalisée de façon « très professionnelle »... Dans la veine du 2.0, les internautes sont parfois invités par des marques à proposer des publicités. Les responsables de Gucci, eux, n'ont rien eu à demander...

Envoyer par mail un article

Le billet : Narcisse en Suisse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.