Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le billet : bonne mine

24/05/2007 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef (omongeau@reedbusiness.fr)

Un photographe people pour un président people : Philippe Warrin, de l'agence Sipa, a donc été choisi par Nicolas Sarkozy pour tirer son portrait officiel. Une rupture ? Pas tant que cela. Valéry Giscard d'Estaing avait travaillé avec Jacques-Henri Lartigue et François Mitterrand avec Gisèle Freund, mais, déjà, Jacques Chirac, en s'en remettant à l'objectif de Bettina Rheims, amorçait une tendance qui s'amplifie aujourd'hui avec Philippe Warrin. Ce photographe est spécialisé dans la photographie de vedettes de la télévision. Il a certes eu l'occasion de se faire la main en réalisant une affiche électorale du candidat de l'UMP, puis des clichés au QG de campagne, et d'autres au Fouquet's le 6 mai. C'est une autre people - Cécilia Sarkozy - qui lui a proposé un jour de suivre le futur président lors d'un voyage aux États-Unis. À l'Élysée, la séance a eu lieu lundi 21 mai dans la bibliothèque. Elle a duré « vingt minutes, entre deux rendez-vous ». Cette photo officielle, qu'on pourra à loisir admirer dans les écoles, les mairies et les commissariats, montre le nouveau président de la République avec, derrière lui, pour la première fois, les drapeaux français et européen. C'est bien entendu un acte de communication important. Nous y voilà : le chef de l'État est « en pleine forme », « assez hâlé de peau », a noté Philippe Warrin avant de réaliser la prise de vue. Il a « bonne mine », l'effet Paloma-Brégançon, sans doute. Et l'homme de l'art d'ajouter : « Je pense qu'il n'aura pas besoin de beaucoup de retouches. » In photo veritas ?

Envoyer par mail un article

Le billet : bonne mine

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.