Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le Monde est-il plus influent en 2007 qu'en 1994, date d'arrivée de Jean-Marie Colombani à ses commandes ? Finalement, c'est peut-être la seule question qui vaille d'être posée, au moment où le patron du groupe va devoir passer la main. Même si poser la question, c'est déjà un peu y répondre... Essayons tout de même.

Concrètement, le patron du Monde a bâti une entreprise diversifiée qui s'est hissée parmi les tout premiers groupes de presse en France. De ce côté-là, son bilan est positif. Point négatif : cette diversification a coûté très cher à l'entreprise et à certains de ses partenaires financiers embarqués dans l'aventure. Le Monde a accumulé les dettes, ce qui constitue aujourd'hui une menace pour son indépendance. Par bien des côtés, la course en avant de « JMC » rappelle celle d'un autre déchu des médias, Jean-Marie Messier, tant décrié dans les colonnes du Monde, justement...

Mélange des genres

Côté influence, on reprochera aussi à Jean-Marie Colombani d'avoir utilisé l'aura du quotidien à des fins, disons, plus business que journalistiques. C'était l'une des thèses du livre de Péan et Cohen, La Face cachée du Monde, dont le journal ne s'est d'ailleurs jamais vraiment remis... Ce mélange des genres est aussi clairement à l'origine du vote de défiance de la rédaction. « On veut un PDG qui "pédège" », résumait l'un de ses opposants à la veille du scrutin.

Incidemment, on relèvera que le départ de Jean-Marie Colombani intervient au moment où un autre président, Jacques Chirac, quitte lui aussi le pouvoir. Pourquoi lier les deux ? Parce que la fonction de patron du Monde a toujours dégagé, comme celle de président de la République, un lourd parfum de monarchie. Mais n'oublions jamais que la France est aussi le pays qui coupe la tête des rois.

Envoyer par mail un article

La fin d'un règne

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies