Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le billet : quiz d'été

12/07/2007 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef (omongeau@reedbusiness.fr)

La France a pris la claque que l'on sait à Cannes, lors du dernier Festival international de la publicité. Et son traditionnel buteur a essuyé le plus cuisant des revers. Que va faire son capitaine, Erik Vervroegen, le talentueux et impétueux directeur de la création de TBWA Paris ? La question agite le landerneau avant la trêve estivale. Passer du statut d'agence de l'année pendant quatre saisons consécutives à celui d'acteur de seconde zone au palmarès cannois a été vécu comme « un énorme traumatisme » par les équipes de TBWA Paris, assure un publicitaire. Erik Vervroegen va-t-il envoyer tout balader par dépit ? Tenter de renouveler ses performances, mais sous d'autres couleurs ? Ou, piqué au vif, ce « cheval d'orgueil », comme le décrit un autre publicitaire, va-t-il s'employer à laver l'affront ? Immédiatement après le Festival, Guillaume Pannaud, président de TBWA, et lui se sont adressés à leurs équipes. Leur message : tirons les leçons du palmarès, qui a récompensé des travaux incontestables pour des marques de grande consommation (Procter&Gamble, Unilever, Burger King, etc.), et mettons en place les méthodes pour retrouver les premiers rangs. Du classique. « Pour le moment, Erik Vervroegen est dans sa tanière, explique un familier de l'agence. Et je ne sais pas dans quelles dispositions il va en ressortir. Il est imprévisible. Il va se donner l'été pour réfléchir. En tout cas, s'il reste, ce sera pour gagner à nouveau. » Bonnes vacances !

Envoyer par mail un article

Le billet : quiz d'été

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.