Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

C'est la bonne nouvelle de cette rentrée : la presse, et notamment la presse magazine, va mieux, selon les dernières études d'audience du secteur (lire en page 23). Non, non, ce n'est pas la méthode Coué ! L'hebdomadaire Marianne a vu son audience progresser de 18,6 % sur la période juillet 2006-juin 2007. Celles de L'Express et du Point ont gonflé respectivement de 13,1 % et 12,2 % sur la même période. Ces derniers mois, les news magazines n'ont jamais vendu autant de papier en kiosque. Marianne, par exemple, a largement profité de ses unes vachardes sur Nicolas Sarkozy. À l'heure d'Internet, il y a vraiment de quoi être interpellé. N'aurait-on pas enterré l'imprimé un peu vite ?

Besoin de repères

Les observateurs expliquent ce sursaut par la campagne présidentielle. Certes, mais ne disait-on pas les Français peu intéressés par la vie et l'oeuvre de leurs hommes politiques ? De même, entre les blogs, les sites Internet ou les nouvelles télévisions, ils n'ont jamais disposé d'autant de sources d'information. Pourquoi alors persistent-ils à acheter des journaux ?

Parce qu'ils n'ont jamais eu autant besoin de repères, nous diraient sans doute les sociologues des médias. Parce que sur Internet et dans la blogosphère, quantité ne rime pas toujours avec qualité, serait-on tenté d'ajouter. Plus on est bombardé d'info et plus on a besoin qu'on nous la trie et l'explique. Et plus on devient sélectif sur ses sources.

La campagne présidentielle a redonné aux Français le désir et le goût de l'info. Et Internet a relancé leur appétit pour les bons vieux journaux.

Envoyer par mail un article

Désir d'info

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.