Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Pas moins de 150 000 euros le spot publicitaire sur TF1 pour la demi-finale de rugby France-Angleterre du samedi 13 octobre. Voilà un chiffre qui marque les esprits. Si nous l'évoquons, ce n'est pas tant pour vous encourager à investir vos deniers sur la Une (nous ne sommes pas commissionnés pour cela...) que pour souligner l'importance de la simplicité d'une offre dans le « mix marketing », comme l'on dit.

J'enfonce une porte ouverte ? Peut-être. Mais alors comment expliquer ce maquis des tarifs médias, qui fait qu'un observateur doive posséder au minimum une licence de maths pour s'y retrouver ?

Ère de complication

La presse en a longtemps souffert et en souffre encore. Dans l'imprimé, toutes les initiatives menées pour simplifier l'offre ont d'ailleurs souvent été couronnées de succès. Citons le travail accompli ces dernières années par les quotidiens régionaux, avec leurs produits de couplage pour la publicité extralocale... D'une certaine manière, ils ont permis de sauver ce marché pour les quotidiens.

Les chaînes de télévision, qui vendaient jusqu'à présent leurs écrans publicitaires sur des bases similaires, ont longtemps tiré un avantage concurrentiel de cette simplicité. Mais tout cela est en train de changer (lire notre enquête en page 10). Entre la vente à la seconde et aux enchères de la régie du groupe France Télévisions, les nouvelles offres « nettes » de chez TF1 et celles, plus classiques, de M6, la télévision est entrée dans une ère de complication, pour reprendre un terme horloger... Sans jouer les devins, on peut pourtant vous promettre une chose : dans les médias comme dans bien des univers, le XXIe siècle sera celui de la simplicité ! Combien, déjà, le spot sur TF1, samedi prochain ?

Envoyer par mail un article

Restons simples

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.