Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le billet : Ça déblogue complètement

25/10/2007 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef (omongeau@reedbusiness.fr)

La blogosphère fascine et inquiète. Lieu d'expression « citoyenne », elle est aussi celui de toutes les dérives. La blogosphère rend fou aussi. Un gouvernement a ainsi récemment adopté un projet de loi sur la presse prévoyant que quiconque « ayant une activité éditoriale » devra se faire enregistrer auprès d'une Autorité des communications, y compris si cette activité s'exerce sur le Web (cf. Libération du mardi 23 octobre). Les blogs - à l'origine, des journaux personnels sur Internet - seraient ainsi assimilés à des organes de presse. La levée de boucliers a été immédiate. Sur la Toile, mais pas seulement. « Quel internaute se soumettra à une telle procédure pour créer un blog ? s'est indignée une personnalité locale. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des blogs risquent de fermer. Si la loi passe au Parlement, ce sera la fin d'Internet [dans notre pays]. » Des responsables politiques sont alors intervenus pour demander que la copie du gouvernement soit modifiée. L'auteur de ce projet de loi ubuesque a tenté de calmer les esprits : seuls les journaux en ligne seront concernés, les blogs n'entreront pas dans le champ d'application du texte. Mais certains continuent de penser que la liberté d'expression sur le Net est dans le viseur des autorités. Dans quel pays un gouvernement a-t-il pu rédiger et adopter pareil projet de loi ? La Chine ? Non, l'Italie.

Envoyer par mail un article

Le billet : Ça déblogue complètement

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.