Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le billet : Passe à ton voisin

22/11/2007 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef (omongeau@reedbusiness.fr)

Un milliard de dollars, c'est la jolie somme que devraient dépenser cette année les annonceurs américains dans... le bouche-à-oreille, selon une étude de la société PQ Media. Rafraîchissant, non ? Entendu comme la « stratégie marketing alternative [qui] encourage les consommateurs à dialoguer au sujet de produits et services », ce bon vieux bouche-à-oreille « commence à être reconnu comme une industrie à part entière », s'est enflammé Leo Kivijarv, l'un des dirigeants de PQ Media, devant des professionnels de la chose réunis mi-novembre en congrès à Las Vegas. De fait, les dépenses des annonceurs en la matière n'étaient que de 76 millions de dollars en 2001. Elles atteindraient 3,7 milliards en 2011. En proportion de la totalité des dépenses en « marketing services » (plus de 250 milliards outre-Atlantique), cela reste marginal, mais la dynamique de croissance est très marquée, sur fond de fragmentation des audiences, de développement d'Internet et d'amélioration de la mesure du retour sur investissement. Selon une étude Nielsen menée auprès de 26 000 personnes, 78 % font d'abord confiance aux « recommandations des consommateurs ». La deuxième source la plus crédible - les journaux - fait quinze points de moins. C'est ainsi que la plus ancienne forme de marketing connaît une nouvelle jeunesse. Passe à ton voisin...

Envoyer par mail un article

Le billet : Passe à ton voisin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.