Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La vente à la découpe est à la mode. Témoin, l'appel d'offres de la Ligue de football professionnel (LFP) pour les droits TV des championnats 2008-2012 (lire en page 26). Autrefois, il fallait acheter tout l'immeuble ou presque, comprenez la quasi-intégralité du championnat de France. Ce qui a donné lieu à quelques joutes épiques entre opérateurs. Désormais, les chaînes peuvent se contenter de quelques étages, voire du seul rez-de-chaussée. Au total, la LFP a en effet imaginé une douzaine de lots. Il n'y a guère que la cave, et encore, qui ne soit pas à vendre. Cela viendra bien un jour.

Moins de lisibilité

La stratégie marketing de la Ligue est claire. En multipliant les offres, et surtout en les hiérarchisant et les segmentant par marché, elle a une chance de récupérer autant d'argent que lors du dernier appel d'offres, qui avait vu ­Canal + et TPS surenchérir. Il faut dire que, pour ces derniers, c'est leur portefeuille d'abonnés lui-même qui était alors en jeu. Ce n'est pas un hasard si les bouquets ont finalement fini par fusionner.

La conséquence de cette nouvelle forme d'appel d'offres, c'est que le PAF, le paysage audiovisuel du foot, sera forcément moins lisible qu'avant.

« Il ne peut y avoir que des gagnants », assure Frédéric Thiriez, président de la LFP. Peut-être, mais avec la multiplication des opérateurs, celui qui emportera les gros lots ne sera pas assuré de gagner. France2 en fait l'amère expérience avec son magazine de foot du dimanche, qui peine toujours à émerger face à celui de TF1, pourtant privé de championnat de France. Plus les joueurs français s'expatrient et plus les Français s'intéressent aux championnats étrangers. Dans le ballon rond, au moins, l'Europe suscite un oui franc et massif.

Envoyer par mail un article

Par appartements

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.