Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le billet : vivement 2008

13/12/2007 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef (omongeau@reedbusiness.fr)

L'année 2008 s'annonce au moins aussi passionnante que 2007 pour les amateurs de communication politique, avec les municipales chez nous, mais surtout la présidentielle aux États-Unis. Des spécialistes comme Franck Louvrier, le « dircom » de Nicolas Sarkozy - dont on lira une interview exclusive la semaine prochaine dans « L'année de la publicité et des médias » de Stratégies - se frottent les mains. Le conseiller du président de la République a déjà prévu, confie-t-il la mine gourmande, de passer outre-Atlantique une partie de ses congés d'été de 2008. Le show qu'est une campagne électorale nationale battra alors son plein et les dollars des candidats couleront à flots. Les dépenses en communication politique - course à la Maison Blanche mais aussi élections à la Chambre des représentants et au Sénat - augmenteraient l'an prochain de 43 % pour atteindre 4,5 milliards de dollars (soit 3 milliards d'euros), selon les prévisions d'une société spécialisée, PQ Media. Tous les vecteurs de communication seront sollicités, bien sûr, mais la campagne présidentielle américaine devrait sceller définitivement les noces de la communication politique et d'Internet (les dépenses sur la Toile devraient s'envoler de 84 %, selon la même étude). Le rôle du Net dans la levée de fonds sera tout particulièrement analysé. Franck Louvrier compte bien revenir de ses vacances américaines avec quelques idées...

Envoyer par mail un article

Le billet : vivement 2008

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.