Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Internet n'est pas nécessai-rement l'ennemi de la presse écrite. Il peut même parfois se mettre à son service. À Los Angeles, les dirigeants du grand quotidien local, le Los Angeles Times, mènent depuis quelques mois une expérience du plus grand intérêt. Leur problème est celui de tous les journaux, sur fond de fragmentation de l'offre médias et de développement des nouvelles technologies : toucher les jeunes adultes, une population qui n'a pas pris l'habitude d'acheter le journal. Leur solution : partir du Web pour créer une « marque média », puis la décliner sur le papier.

Au commencement était donc un site Internet, losangeles.metromix.com. Inauguré l'été dernier par le Los Angeles Times, ce city-magazine en ligne propose adresses et bons plans dans tous les domaines qui intéressent la cible en question : musique, cinémas, restaurants, bars, clubs, télévision et divers « événements » plus ou moins culturels.

Deuxième étage de la fusée : un hebdomadaire gratuit, Metromix Los Angeles, mis en place ces jours-ci à 100 000exemplaires dans un premier temps et distribué sur les campus universitaires, dans les grandes surfaces et à divers endroits de l'agglomération. Ce magazine peut aussi être consulté depuis le Web. Les deux supports sont d'ailleurs conçus pour se compléter. Où l'on voit que face au Web, la presse n'a pas dit son dernier mot. Gratuité, marketing poussé, informations ciblées... l'avenir de la presse locale s'écrit peut-être à Los Angeles.

Envoyer par mail un article

Du neuf à LA

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.