Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tout se note, à l'image du site note2be.com, à l'origine de la polémique de la semaine (lire en page 25), si l'on exclut celle entourant les « déclarations » de Nicolas Sarkozy au Salon de l'agri­culture... Lancé par Stéphane Cola, ce site permet aux élèves de noter leurs professeurs. Au grand dam des ­syndicats d'enseignants, qui se ­battent pour sa fermeture en dénonçant les dérives possibles de tels portails. Ce n'est effectivement pas très agréable d'être ainsi jugé.

Le retour du refoulé

Mais que les profs se rassurent : ils ne sont pas les seuls à être notés. Il suffit d'aller faire un tour sur les éditions numériques des grands journaux. Désormais, le moindre papier y est commenté et noté, sinon classé (« Les articles les plus lus », etc.). Et personne n'y trouve rien à y redire. Difficile de s'ériger contre cette nouvelle forme de démocratie directe, sauf à passer pour un affreux ringard. Cette manie de donner son avis sur tout est une ­tendance lourde, née dans la mouvance du Web 2.0. Et personne n'a envie de ne pas être Web 2.0 !

Pour l'instant, les vannes sont ou­vertes, au propre comme au figuré. C'est le côté « retour du refoulé », qui voit ceux qui n'avaient pas la parole la prendre pour se venger. On assiste donc clairement à une remise en cause des « élites », comprenez ceux qui dé­tiennent une forme de pouvoir : politiques, journalistes et, donc, enseignants. En attendant peut-être les médecins ou les chercheurs. Un peu comme s'il fallait d'abord tuer le père avant de passer à quelque chose de plus intéressant. Vivement la suite.

Envoyer par mail un article

Fausses notes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.