Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Quelle image ! Autrefois, on disait que la France avait la droite la plus bête du monde. Cette semaine, la formule aurait pu s'appliquer à une certaine frange du patronat. Comment ne pas être frappé par ce qu'il est ­convenu d'appeler le scandale Denis Gautier-Sauvagnac, du nom de l'ex-­délégué de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM). Tout y est : le mystère (les 20 millions d'euros dont on ne sait toujours pas comment ils se sont volatilisés), l'avidité (1,5 million d'euros de parachute doré), le ­cynisme (il n'en touchera qu'une partie, il y a des charges à régler, ont confié sans rire ses défenseurs), etc. En pleine crise du pouvoir d'achat, difficile de trouver plus beau flop. Il ne manque qu'un peu de sexe et quelques cadavres - ou costards- dans les placards pour que le dossier soit complet. Cela ne saurait tarder.

Dame de Fer

Du coup, on comprend mieux la colère de Laurence Parisot sur France 2. Certes, la présidente du Medef, la patronne des patrons, est trop fine pour ne pas avoir eu quelque idée en tête avant de piquer sa crise. Qu'importe... À quelques jours de la journée de la Femme (8 mars), ­contentons-nous de remarquer que ce n'est pas un hasard si c'est une femme qui s'est ainsi dressée, sans langue de bois, contre les maîtres des forges. À tel point que l'idée nous a traversé l'esprit d'illustrer notre dossier Spécial femmes (lire en page 31) avec cette nouvelle Dame de Fer. Une autre fois, peut-être...

Sinon, tout ce bruit a au moins une vertu. Nous avons passé une semaine sans déclaration de Nicolas Sarkozy. Eh oui ! Pas la moindre petite phrase de président à se mettre sous la dent. Lui qui a un avis sur tout, il est resté muet sur ce dossier. Comme bouche bée. C'est bien la première fois qu'on apprécie les vacances du ­pouvoir.

Envoyer par mail un article

Dallas-les-Forges

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.