Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le Nouvel Observateur va perdre l'un de ses plus vieux observateurs ! Enfin, pas tout à fait puisque Claude Perdriel, près de 82 ans, cofondateur et propriétaire du titre, ne part pas vraiment. Il va prendre la présidence d'un nouveau conseil de surveillance du groupe, Denis Olivennes, le patron de la Fnac, étant adoubé comme son dauphin en qualité de directeur général délégué.

Le problème avec les patrons de presse comme Claude Perdriel, c'est qu'ils sont tellement installés dans le paysage qu'on les croit immortels. Ce n'est, on le sait, malheureusement pas le cas. Et se posait au Nouvel Observateur un vrai problème de succession. Pas si facile de garantir la pérennité et la liberté d'une entreprise de presse après tant d'années de service. Son groupe est tout de même l'un des rares en France à jouir d'une vraie indépendance.

« Vision consumériste »

Pourquoi Denis Olivennes ? Curieusement, le patron de la Fnac, ancien numéro deux de Canal +, fait partie de ce petit club dont les noms circulent régulièrement dès qu'un poste est à pourvoir. Il n'y a pas si longtemps, il était notamment cité pour la succession de... Maurice Lévy chez Publicis. Son arrivée à la tête du groupe Nouvel Obs fera au moins taire cette hypothèse.

Normalien, énarque, Denis Olivennes a le mérite de bien connaître les problématiques de commercialisation des contenus culturels. Sa « vision consumériste » de la culture lui a d'ailleurs parfois été reprochée. Paradoxalement, c'est sans doute ce qui en faisait le meilleur candidat pour Le Nouvel Observateur.

Envoyer par mail un article

Notre époque

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.