Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

U ne fois de plus, ceux que son arrogante réussite agace en sont pour leurs frais. Les résultats trimestriels de Google sur la période janvier-mars 2008 sont en effet toujours aussi insolents. Par rapport au premier trimestre 2007, le chiffre d'affaires du moteur de recherche s'affiche en hausse de 46 % (3,7 milliards de dollars, soit 1,9 milliard d'euros), tandis que son bénéfice net augmente de 30 % (1,3 milliard de dollars, soit 828 millions d'euros).

L'effritement du taux de clics ? « La croissance des liens sponsorisés est bien plus forte que ne le spéculent certaines tierces parties », a déclaré Eric Schmidt, directeur général de Google, sans même prendre la peine de nommer l'institut Comscore, dont les enquêtes, ces derniers mois, ont dû donner des sueurs froides à quelques-uns. Les tensions économiques, aux États-Unis notamment ? « Nous sommes bien positionnés pour 2008 et les années à venir, quel que soit l'environnement économique qui nous entoure. Notre modèle de publicité ciblée fonctionne avec n'importe quel scénario économique. » Trop fort !

Eric Schmidt a tout de même profité de l'annonce de ces résultats meilleurs que prévu pour rappeler que : 1. Google planche activement sur l'amélioration de la pertinence des liens sponsorisés par rapport aux requêtes des internautes. 2. Il se prépare à diversifier ses ressources publicitaires sur les téléphones mobiles et les réseaux sociaux ; 3. Il va investir sérieusement dans les bannières publicitaires (« display ») via Double Click, dont le rachat a récemment été validé. Bref, le modèle Google fonctionne à plein, mais on n'est jamais trop prudent...

Envoyer par mail un article

Trop fort !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.