Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'ouverture, le 14 mai, du 61eFestival international du cinéma de Cannes est l'occasion de rappeler que la publicité constitue un incroyable réservoir de réalisateurs (lire le dossier en page 26). D'Étienne Chatiliez à Jean-Jacques Annaud, en passant par Alain Chabat, Jean-Pierre Jeunet ou, plus récemment, Jan Kounen ou Philippe Pollet-Villard, nombreux sont les réalisateurs qui ont fait leurs premières armes dans la publicité avant de se lancer dans de « vrais » films. « Vrais » n'est d'ailleurs pas le terme approprié. Quoique... En consultant les fiches autobiographiques des réalisateurs ci-dessus, on se rend compte que leurs « oeuvres » publicitaires ne sont jamais citées.

Pudeur mal placée

De fait, une fois dans le monde du cinéma avec un grand C, les réalisateurs ne sont pas toujours très à l'aise avec leur passé publicitaire. Au point d'ailleurs de friser le ridicule, un peu comme ces stars qui ont « oublié » ­qu'elles ont commencé par des seconds rôles. À cet égard, on remarquera que les réalisateurs qui semblent le mieux accepter leur passé publicitaire sont souvent des Anglais, ce qui en dit long sur l'image comparée de la pub Outre-Manche et en France. Tony Kaye (American History X) ou Alan Parker (Midnight Express, Fame, etc.) en parlent assez librement. Ridley Scott (Blade Runner, American Gangster) aussi, à tel point d'ailleurs qu'il n'a jamais cessé de tourner des pubs depuis le célébrissime spot Apple qui s'inspirait de 1984, le roman de George Orwell. Un petit chef-d'oeuvre qui fera, n'en doutons pas, autant pour sa postérité que ses longs-métrages.

Envoyer par mail un article

Il y a film et film

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.