Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bonne nouvelle, les gens continuent d'acheter des journaux. L'imprimé n'est pas mort, peut-on affirmer à la lecture des résultats de notre traditionnel bilan annuel de la presse. Certaines familles de presse magazine sont même dans une forme époustouflante, selon les chiffres de l'Office de justification de la diffusion (lire dossier en p. 30). C'est notamment le cas pour les news magazines et la presse people, où l'effet Sarkozy a joué à plein. L'OJD estime ainsi à environ 250 le nombre de couvertures de presse magazine avec le président de la République ! En outre, on a assisté, pour la première fois depuis longtemps, à quelques lancements ambitieux, comme celui du magazine GQ par le groupe Condé Nast.

Oser se remettre en cause

Tous ces signes montrent que la presse a un avenir. Certains segments sont même très prometteurs. Seule ­condition : innover, innover et innover ! Ce n'est d'ailleurs pas une spécificité française, comme en témoigne l'atypique magazine international Monocle, qui vient de fêter un an d'existence ou, sur le petit marché suisse romand, le surprenant Hebdo. Sa nouvelle formule, présentée la semaine dernière par Ringier, comporte bien des innovations.

Innover, cela veut aussi dire parler un peu moins de plans sociaux et un peu plus de contenus. Les éditeurs qui se sont remis en cause ont tous été largement récompensés. C'est d'ailleurs la bonne nouvelle de ce siècle qui démarre : les bons contenus ont encore des amateurs et ces derniers en redemandent. Sur le Web et sur le papier.

Envoyer par mail un article

La presse rebondit

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.