Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les médias peuvent-ils se multiplier sans que cela se fasse au détriment de l'un ou de plusieurs d'entre eux ? Certains spécialistes défendent cette idée, allant même jusqu'à parler d'une simultanéité de la consommation médias. Les dernières nouvelles du Japon doivent au minimum inciter à une certaine prudence. Début mai, l'institut Mobile Research a interrogé 500 jeunes âgés de 15 à 29 ans qui visionnent des vidéos sur leur mobile. Les résultats de cette enquête, publiés la semaine dernière, sont sans ambiguïté : 45 % affirment, rapporte l'AFP, que la fréquence et le temps passé à regarder des vidéos sur leur téléphone ont augmenté au cours de l'année. Et, questionnés sur le moment de la journée où ils s'adonnent à leur occupation favorite, la moitié répond entre 21 heures et 23 heures, c'est-à-dire en plein prime time des télévisions japonaises. Certains redoutent déjà une baisse de l'audience des chaînes, même s'il se trouve aussi au Japon des spécialistes pour remarquer que les jeunes regardent souvent la télé en même temps qu'ils consultent des sites sur leur portable.... Que regardent-ils d'ailleurs sur ce sacré téléphone ? Sans surprise,leurs sites préférés sont les plates-formes de partage de contenus. Quant au frein de la facture du téléphone, il n'en est plus un : nos « mobinautes » ont souscrit un forfait sans limitation de volume de données et de plus en plus de vidéos sont gratuites. Le Japon, où 80 % des possesseurs de mobiles ont déjà opté pour un terminal de troisième génération ou supérieure (3G et 3G +), n'est certes pas la France. Pas encore.

Envoyer par mail un article

Prime time mobile

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.