Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Aveu d'impatience ou d'impotence ?

26/06/2008 - par François Kermoal Directeur de la rédaction (fkermoal@reedbusiness.fr)

Au-delà du fond, le débat sur la pertinence de la dernière campagne gouvernementale sur le pouvoir d'achat (lire page 18) en dit long sur l'image de la publicité dans les médias.

Au hasard, cet éditorial de La Tribune du 24 juin : « Rien de tel qu'une bonne réclame pour faire vendre. Le grand manitou de la communication gouvernementale, qui débuta dans la vie professionnelle en faisant de la publicité pour des montres, est visiblement convaincu qu'une réforme peut se vendre comme n'importe quel produit de consommation. »

Vision archaïque

Je ne voudrais pas défendre Thierry Saussez, le manitou en question, mais je trouve assez désolant que l'on puisse encore parler de publicité en ces termes. Sans parler de ceux qui ont le malheur de démarrer leur vie professionnelle en vendant des montres... Un bon conseil, changez de métier pour une fonction plus noble, journaliste économique par exemple ! On n'ose imaginer ce que Saussez aurait pris s'il avait démarré dans la lessive.

Que la publicité ne remplace pas la parole gouvernementale, soit. Mais de là à affirmer que « la communication publicitaire constitue un terrible aveu d'impotence de la parole politique » dénote une vision assez primaire, pour ne pas dire archaïque, de la communication. Comme si la publicité ne servait que lorsque l'on a épuisé la parole... Je trouve au contraire que l'État aurait tort de se priver du levier - parmi d'autres - de la « réclame », qui a fait ses preuves.

Enfin, vu l'image de leur profession, je conseillerais aussi aux publicitaires, qui font rarement de la publicité pour leur métier, d'abord de se taire, puis de lancer une campagne pour faire la pub de la pub.

Envoyer par mail un article

Aveu d'impatience ou d'impotence ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.