Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

consommer

Curators of cool

10/07/2008

Bespoke. Nous sommes au regret de vous annoncer l'apparition d'une terrible fracture sociale, qui oppose « les ultra-riches » (venus du Richistan), pratiquants d'un style de vie au-delà du luxe, l'Uberluxe, et « les Top 10 » (10 % des foyers aux plus hauts revenus), aussi appelés HNWI (High Net Worth Individuals), jouisseurs d'une démocratisation du luxe, appelés par les professionnels « Masstige » (Prestige de masse). Cette fracture se cristallise autour d'une valeur maîtresse, le « Bespoke », « les ultra-riches » ne pensent que par elle alors que « lesTop 10 », les pauvres, n'en connaissent même pas le sens.

Le « Bespoke », c'est l'antimatière du prêt-à- porter, la Kryptonite du devenu trop commun... sur mesure ! Le « Bespoke » réside sur la promesse, posséder un objet ou jouir d'un service, d'une expérience radicalement unique, façonné par la rencontre de deux esprits géniaux : celui d'un créateur et son client fortuné. Une oeuvre d'art imaginée par et pour vous... prête à consommer immédiatement, moyennant une somme à 6 zéros, payable en cash ou en Black Amex.

La « Bespokemania » dépasse aujourd'hui le cercle de la haute couture, pour envahir toutes les facettes d'un « lifestyle » de maharadjah... Une vie de privilégiés qui se résume à cet adage : « Bespoke or die ! »T

homas Mondo et Eric Briones (20 juin 2008)

www.darkplanneur.com

Envoyer par mail un article

Curators of cool

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.