Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

bousculer

Observatoire des médias

10/07/2008

Jean-Pierre Elkabbach garant de l'éthique journalistique. C'est beau, la radio, l'information. Je veux bien évidemment parler de l'annonce de la mort de Pascal Sevran, une fausse information imposée à l'antenne par le patron d'Europe1, Jean-Pierre Elkabbach.

Il y avait le label Tessier pour les sites Internet, et voilà qu'était en train d'arriver le comité d'éthique Elkabbach. Eh oui, c'est fin mars que nous l'avons appris, un groupe de réflexion éthique était en cours de constitution au sein de la rédaction d'Europe 1, chargé de travailler à la vérification des informations données notamment par les sites Internet. Mais pas seulement le site Internet d'Europe1, les sites Internet en général. Eh oui.

Mais pourquoi donc ? L'internaute est-il trop con pour faire la part des choses ? Lors d'un déjeuner de l'Association des journalistes médias, Elkabbach avait dit que le groupe en question serait chargé de réfléchir sur « les sources, la vérification de l'information, la crédibilité des sites Internet, des blogs, les rumeurs, les frontières entre la vie publique et la vie privée ».

Eh bien, il me semble que ce groupe est mort-né. Ou du moins sa portée. Il devra désormais plutôt se cantonner à Europe 1 qu'au reste de la sphère médiatique française.

Car l'information sur une présupposée mort de Pascal Sevran, ce n'est pas une information comme les autres. C'est une info de carnet, mais aussi une info people, et puis on n'annonce pas la mort d'une personne sans avoir vérifié les faits. [...]

Gilles Bruno. (23 avril 2008)

www.observatoiredesmedias.com

Envoyer par mail un article

Observatoire des médias

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.