Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

6,55957francs

08/01/1999

On a vu des cadres sabrant le champagne à leur bureau dans la nuit du réveillon, des kyrielles de spécialistes souriants privés du foie gras familial et des écrans d'ordinateurs alignant des signes cabalistiques. Les banques et l'omniprésente Paribas ont opportunément profité de ce premier grand rendez-vous avec l'euro pour soigner leur image studieuse. La machine journalistique y a répondu avec un allant digne d'une opération Tempête du désert. Rien ne nous a été épargné, des premiers achats en euros au Virgin Megastore d'Yves Thibault de Silguy, commissaire européen chargé de la monnaie unique, à l'élection d'une première Miss euro. Les experts se sont mêmes livrés par journalistes interposés à une première bataille lexicale autour de l'Euroland(e), les uns préférant l'écrire avec un «e», les autres sans. Les aréopages en costume sombre sont for-mels: la monnaie unique est déjà une réussite. De Paris à Hong-Kong, les marchés financiers ne lui trouvent que des avantages, et il faut s'en réjouir. Mais à y regarder de près, on se dit que le plus dur reste à faire et que la communication aura un rôle autrement plus important à jouer dans le succès définitif de la monnaie unique auprès du grand public. L'euro a certes réussi son lancement, mais il est encore virtuel. Témoin, le peu d'empressement qu'ont mis les Français à commander des chéquiers euros. Comme dans un jeu vidéo planétaire, l'euro est partout, mais il n'est nulle part, en tout cas toujours pas dans notre porte-monnaie. La parité dont nous avons hérité, soit 6,55957francs pour un euro, est un vrai cadeau empoisonné. Quand on voit que les nouveaux opérateurs de la téléphonie éprouvent déjà les pires difficultés à imposer des 7 et des 9, on souhaite bon courage aux communicants de l'euro. rédacteur en chef

Envoyer par mail un article

6,55957francs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.