Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Au nom de la loi

23/04/1999

Tous ceux qui pensaient enterrer Catherine Trautmann et son projet de loi audiovisuelle en sont pour leurs frais. Certes, depuis des mois, l'image et les nerfs de la ministre de la Culture et de la Communication ont été mis à rude épreuve. Certes, sa réforme n'a pas toujours eu les faveurs de sa famille politique ni celles des professionnels de la communication. Certes, il y a eu beaucoup d'allers et retours, de lobbying et de déclarations fracassantes. Mais les faits sont là: dans quelques semaines, l'Assemblée nationale devra se prononcer sur un énième projet de loi audiovisuelle. Qu'en restera-t-il à l'arrivée? Entre le programme politique initial du parti socialiste, la première mouture du texte et la dernière, qui devait être présentée cette semaine en Conseil des ministres, Catherine Trautmann a dû revoir ses prétentions à la baisse. La machine anticonglomérats industriels s'est grippée. La diminution draconienne de la publicité sur France2 et France3 ressemble à un pétard mouillé. Et qu'est devenu ce grand service public que Lionel Jospin appelait de ses voeux? Un dossier chasse l'autre. Au regard des événements économiques et politiques, du débat sur les 35heures au conflit du Kosovo, la petite guerre de l'audiovisuel fait figure de piètres gesticulations. Dès le départ, le dossier semblait mal ficelé: trop de précipitation, pas de concertation ni de vision à long terme, communication bâclée. Comme ses prédécesseurs, le gouvernement s'est empressé de remodeler un paysage audiovisuel qui réclame un peu plus de constance pour assurer son développement. Quelle que soit la réforme qui sera finalement adoptée, Catherine Trautmann aura, elle aussi, laissé son nom sur un texte. Un de plus.

Envoyer par mail un article

Au nom de la loi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.