Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Modèle français

18/06/1999

Au lendemain de la vente de l'afficheur Avenir pour 6milliards de francs à Decaux, fin avril, des investisseurs s'étaient empressés d'acheter des actions Dauphin, pariant sur une cession rapide du dernier poids lourd français de l'affichage. Bien vu: l'américain Clear Channel, nouveau numéro un mondial du secteur, a offert vendredi dernier 3milliards de francs pour acquérir la société fondée avant-guerre par Eugène Dauphin, soit deux fois la moyenne du cours constaté ces derniers mois sur le Second Marché de la Bourse de Paris. En quelques semaines, les trois grands afficheurs de l'Hexagone que sont Giraudy, Avenir et Dauphin ont donc tous changé de propriétaire, seul Avenir restant dans le giron du groupe français Decaux, même si les cartes sont loin d'être définitivement distribuées. La première réaction serait de se lamenter sur le passage sous pavillon étranger de deux des plus beaux fleurons de l'industrie française. Mais à la seconde analyse, toutes ces transactions apparaissent comme plutôt réjouissantes. Au grand Monopoly mondial de l'économie des médias, ces trois sociétés ont fait la preuve qu'il n'y avait pas de fatalité, qu'il était possible de résister et qu'il n'était pas obligatoire d'être présent dans des secteurs plus à la mode comme l'audiovisuel ou Internet pour attirer des capitaux. L'affichage français a longtemps fait figure de modèle à travers le monde. Ses dirigeants furent les premiers à vendre leurs panneaux en réseaux, à enterrer leurs querelles pour se doter d'un outil de mesure d'audience commun, puis à nettoyer leur patrimoine pour le rendre bien plus performant. Le montant record de ces trois cessions, soit plus de 10milliards de francs au total, est bien la preuve qu'ils avaient raison.

Envoyer par mail un article

Modèle français

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.