Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

J'en ai rêvé

08/10/1999

Akio Morita est mort le 3octobre à l'âge de soixante-dix-huit ans et il faudrait plus que quelques lignes pour résumer tout ce que le cofondateur de Sony a apporté à sa marque.« Nous ne vous envahissons pas, nous ne faisons que vous apporter ce que vous voulez acheter »,répondait-il à ceux qui le traitaient d'impérialiste japonais ou l'épinglaient pour son nationalisme. De fait, ce grand défenseur du « act global, think local », cet entrepreneur à la créativité débordante, pouvait difficilement être taxé de xénophobe. Akio Morita aimait la France et elle le lui rendait bien. Dans les années 80, la petite agence parisienne Leuthe&Associés imagina même pour lui l'un des plus célèbres slogans publicitaires de la décennie. « J'en ai rêvé, Sony l'a fait » est devenu si populaire que cinq ans après avoir été abandonné, il est toujours aussi ancré dans notre mémoire collective. Akio Morita ne s'était pas non plus contenté d'installer dans son immeuble japonais une réplique du restaurant Maxim's de Paris. Il fut aussi l'un des premiers à bâtir chez nous des usines, à investir au « pays de la technocratie », celui des « idéologues soviéto-bureaucratiques », pour reprendre d'autres slogans : ceux entendus lundi dernier dans la bouche des patrons du Medef qui défilaient porte de Versailles, à Paris. Certes, le dossier des 35heures n'est pas simple à gérer pour les entreprises. Le monde de la communication - qui doit tous les jours composer avec la « dictature » du client - est bien placé pour le savoir. Le patron Akio Morita n'était pas non plus un enfant de choeur. Mais allez savoir pourquoi, nous aurions aimé cette semaine entendre sa voix et non pas celles, bruyantes et arrogantes, de ses « homologues» du patronat français. rédacteur en chef

Envoyer par mail un article

J'en ai rêvé

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies