Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Parlons-en

19/11/1999

Souvenez-vous, c'était le 1erjanvier 1993: la loi Évin encadrant la publicité pour les alcools et interdisant celle pour le tabac était promulguée, deux ans après avoir été adoptée à l'Assemblée. Eh bien, les pouvoirs publics ont enfin dévoilé le bilan d'évaluation officiel qui nous avait été promis pour 1993. Passons sur ce retard tout technocratique: à moins de deux mois des festivités de l'an 2000, où l'on s'attend à quelques effluves, ce sens du timing est bien savoureux. Les pour et les contre ont déjà réagi comme au bon vieux temps. L'association Entreprise&Prévention, qui regroupe les grands noms du secteur du vin, de la bière et des spiritueux, s'est empressée de pointer ses conclusions. Car qu'ont trouvé les rapporteurs? La preuve n'est pas faite, disent-ils, qu'il y ait une incidence directe de la publicité sur le niveau de consommation d'alcool, ce dernier diminuant de façon régulière depuis de nombreuses années. De fait, le prix des flacons, désormais surtaxés, serait un critère autrement plus déterminant. Tant d'années pour en arriver là, voilà qui laisse songeur. D'autant que les rapporteurs ne préconisent pas un retour en arrière. Mais si la publicité est sans effet (un scoop...), pourquoi les anti-Évin se battent-ils depuis tant d'années? Bref, chacun pourra à loisir tirer de ce document ses propres arguments. Incidemment, le rapport remarque le développement chez les jeunes de comportements de consommation de type «scandinave». L'absence de publicité a peu de liens avec cette observation mais saluons encore le sens du timing des rapporteurs. Le ministère de l'Éducation nationale a lancé sa première campagne de publicité contre l'alcoolisme des lycéens, sur le thème «L'alcool, parlons-en aussi au lycéee». Parlons-en, en effet...

Envoyer par mail un article

Parlons-en

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.