Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Smart

La fin des trackers d’activité?

05/01/2015 - par Maxime Garrigues, directeur associé chez X Prime

Chaque semaine, Maxime Garrigues, directeur associé chez X Prime, analyse l'univers des objets connectés dans la chronique Smart où il prend la suite d'Alexis Thobellem. Aujourd'hui, il se demande si l'emblématique bracelet connectés ne va pas disparaître aussi vite qu'il est apparu au poignet des consommateurs.

Produit emblématique de l’internet des objets, le bracelet «tracker» d’activité pourrait disparaître aussi vite qu’il est apparu au poignet des consommateurs... Les deux principaux fabricants de mobile que sont Apple et Samsung intègrent désormais de nombreux capteurs qui comprennent notre activité quotidienne. Cette sophistication s’accompagne d’applications «santé» qui sont directement intégrées aux systèmes d’exploitation de nos smartphones. Apple propose ainsi HealthKit tandis que Google propose Android Fit. Toutes deux permettent de rendre les données collectées compréhensibles pour les utilisateurs.
 
Véritable pavé dans la mare des trackers d’activité, ces lancements ont provoqué des réactions diverses de la part des acteurs historiques. Nike, numéro 3 du marché, privilégie la collaboration. La marque a ainsi annoncé l’arrêt de la production de son «Fuel Band» au profit d’une intégration plus forte de son service Nike+ dans iOS. Le leader du marché, Fitbit, engage quant à lui le rapport de force en refusant de partager les données collectées via ses «trackers» aux applications natives. En représailles, Apple a déférencé ses produits de son store.
 
Pour résister à cette offensive, l’hyperspécialisation semble être la stratégie adoptée. Fitbit proposera ainsi prochainement un nouveau bracelet. Plus technologique, le «Surge» intègre de nouveaux capteurs capables d’enregistrer le rythme cardiaque ou encore un GPS. Il il est annoncé comme bien plus performant que les capteurs intégrés aux smartphones. Jawbone, second acteur du marché, fait de même. La version 3 de son bracelet «Up » est l’un des systèmes de suivi d’activité les plus avancés au monde. Enfin, Withings, seule marque française du secteur, se réfugie sur le segment de la mode en proposant le seul produit dont le design rappelle celui d’une  montre plutôt que celui d’un bracelet technologique, le «Withings Activités».
 
Reste maintenant à voir si cette spécialisation des produits suffira à contrer l'offensive à venir qu’est la popularisation des «smart watch».

Envoyer par mail un article

La fin des trackers d’activité?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.