Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Smart

Les usages avant les objets

27/01/2015 - par Maxime Garrigues, directeur général de X-Prime

Demain, tous les objets seront connectés. N'importe quoi? Pas si sûr. Dans sa chronique Smart cette semaine, Maxime Garrigues, directeur associé chez X-Prime, préfère penser que tout reposera sur la réalité des usages consommateurs. Et conclut en invitant les marques à saisir ces opportunités et à donner du sens à l’usage de ces objets connectés.

Encore signe d’innovation et de différenciation produit, les objets connectés seront dans un futur proche une commodité. Preuve en est, Samsung, leader mondial de l’électronique grand public, a déclaré par la voix de son président au CES de Las Vegas, début janvier, que d’ici cinq ans, l'ensemble de ses produits seront connectés.
 
Pour la première fois, la barrière technologique n’est plus un problème et les usages rendus possibles par la technologie sont supérieurs à ceux que l’on peut raisonnablement imaginer. Mais quel intérêt à connecter une machine à laver à son téléphone? Quel intérêt à disposer d’un four connecté? A première vue, l’idée fait sourire. «On connecte tout et n’importe quoi»... Et pourtant, quelle formidable opportunité!
 
De par la connaissance de leurs consommateurs, les marques sont les plus légitimes et les mieux placées pour tirer parti de cette évolution des objets. Elles connaissent les points de frictions, les éléments qui désenchantent l’expérience de consommation. Ce sont ces points que la connectivité des objets va améliorer afin de maximiser l'expérience client.
 
De ce point de vue, la réflexion est tout autre. Oui, connecter un four est intéressant si cela répond à un besoin consommateur. Une alerte automatique si celui-ci a oublié de l’éteindre? Ou encore la surveillance de la cuisson à distance? Si c’est une demande issue des consommateurs, l’usage sera pertinent et l’adoption rapide.
 
L’ajout de cette connectivité rendra aussi service aux marques. D’abord en collectant de la donnée à propos de l’usage des produits, ce qui permettra d’avoir une meilleure connaissance des consommateurs. Ensuite en développant l’engagement et en maintenant le lien du consommateur avec la marque. Interagir avec son four connecté ne serait, par exemple, possible que si le consommateur a un compte client associé et a correctement déclaré son produit.
 
Le champ des possibles est très vaste, les usages le sont tout autant. Aux marques de saisir ces opportunités et de donner du sens à l’usage de ces objets connectés.

Envoyer par mail un article

Les usages avant les objets

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.