MARKETING COMMUNICATION MEDIAS DIGITAL
Votre Flux Rss Stratégies Idées / Tribunes
Retour à la page précédente
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteVersion imprimable de l'article
Page 1/3

Cinq raisons de penser que les marques vont se faire snapchatiser en 2016

Tribune

15/12/2015

Selon une récente étude de Piper Jaffray, Snapchat serait dorénavant plus populaire chez les adolescents américains que Facebook, avec 19 % d’entre eux affirmant qu’il s’agit du réseau social le plus important à leurs yeux, après Instagram et Twitter. Un réseau social qui a le vent en poupe et qui vient également de s’inscrire dans la stratégie de communication de François Hollande. Le président de la République vient d’annoncer son arrivée sur la plateforme afin de faire découvrir les coulisses de ses déplacements.

A l'heure où Snapchat a levé plus d'un milliard de dollars depuis sa création et refusé les offres d'achat de Facebook et Google, certains professionnels de la communication et du numérique cantonnement encore Snapchat à un réseau émergent. Pourtant Snapchat risque de changer quelques règles du jeu de la présence numérique des marques. Et si nous, communicants et marques, allions nous faire snapchatiser ?

A date, le réseau social possède quelques 200 millions d'utilisateurs mensuels actifs et 100 millions d'utilisateurs quotidien, à l'origine de plus de 400 millions de Snaps par jour, Snapchat viendrait peu à peu concurrencer la popularité d’Instagram... Avec un fort attrait pour la cible jeune et (45% de 18-­24 ans actifs sur la plateforme) «Snap», comme le surnomme parfois certains, sera irrémédiablement le réseau incontournable en 2016. Tant, dans sa capacité à influencer l'évolution de ses rivaux que, dans sa croissance fulgurante.

Voici cinq tendances que le réseau, roi de l'éphémère, semble imposer aux professionnels de la communication :

1. Court: un exercice qui fait appel à la créativité. Selon un rapport d’International Business Times, Snapchat obtient 4 milliards de vidéos vues par jour… Des vidéos qui ont toutes une durée maximale de 10 secondes. Trop courtes vous dites ? Jamais trop court. Snapchat fait appel à la créativité pour démultiplier la puissance du format rapide et rythmé à l’instar de Twitter ou Vine. Votre contenu doit être pensé stratégiquement comme une série de petites histoires, témoignages, zoom sur des parties d'événements. À l'image du « 6 minutes » de M6, Snapchat a son « 6 secondes » environ, grâce à Discover (sa plateforme media intégrée à l’application). Un espace dans lequel les médias partenaires (CNN, National Geographic, VOXE…) du réseau social nous content l'actualité… Les marques vont-­elles être contraintes de faire de même ? C'est déjà le cas de nombreux comptes créés par ces dernières et pour certains, ils cartonnent en rencontrant leurs audiences! Le réseau n'a pas fini de nous surprendre, il intégrera sans doute dans les mois à venir les mêmes logiques que ses rivaux (les chaînes certifiées de marques, les resnap, la capacité de connaître le nombre de followers d'un compte… etc.).


Page 1/3
Google+
Facebook
Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants