Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Internet

La mort du mot de passe

03/10/2016 - par Patrick Salyer, directeur général de Gigya

L’évolution de la technologie fait bénéficier aux consommateurs de plus de confort, mais, paradoxalement, elle leur fait perdre patience. Tous s’attendent à avoir accès à l’information, aux applications et aux réseaux instantanément. Et cette priorité donnée au confort et à l’expérience utilisateur implique que le mot de passe traditionnel ne va plus conserver très longtemps sa place dominante de standard, en termes d’authentification.
Les consommateurs n’ont plus la patience de renseigner de longs formulaires, ni l’esprit libre pour se remémorer des dizaines d’identifiants et de mots de passe. Une récente étude Gigya révèle que 52% des consommateurs choisiraient volontiers autre chose que la combinaison traditionnelle identifiant-mot de passe chaque fois qu’ils créent un compte, si on leur en donnait la possibilité.

Intérêt accru du grand public

Les mots de passe traditionnels sont également vecteurs de problèmes, comme en attestent les nombreux vols d’ID, dont il apparaît qu’ils contribuent à près de la moitié de tous les cas de fraude recensés au 1er trimestre 2015. Le risque pour la sécurité est désormais un facteur prioritaire des préférences d’authentification de l’identité des consommateurs, avec 26% des sondés ayant déjà eu un compte en ligne compromis au cours des 12 derniers mois.

Mais les marques vont peut-être pouvoir mettre fin au mot de passe et soutenir la convergence entre sécurité et expérience client. Ce grâce aux méthodes avancées d’identification et d’authentification des utilisateurs.

Réputées pour combler le fossé entre sécurité et expérience client, les techniques d’authentification avancées piquent l’intérêt du public. Les consommateurs optent de plus en plus pour l’authentification de leur identité dans les actifs numériques au moyen de leurs comptes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Paypal…). Ils se familiarisent également avec l’authentification biométrique et multifactorielle. Les techniques biométriques consistent en l’identification d’un utilisateur avant de lui accorder l’accès à un appareil par reconnaissance de ses empreintes digitales, de sa voix, de l’iris, de son oreille… L’authentification multifactorielle procède par la vérification d’une information que seul l’utilisateur connaît ou possède en théorie: un facteur de connaissance (une information comme la ville de naissance), un facteur de possession (un jeton) ou un facteur inhérent (une empreinte digitale, etc.).

Social media et mobile pour une authentification multifactorielle

Notre étude a également révélé que 80% des consommateurs estiment que l’authentification biométrique est plus sûre que la combinaison traditionnelle identifiant-mot de passe. Cette année, la tendance d’adoption de l’authentification avancée devrait se confirmer et accélérer la mort annoncée du mot de passe.

L’intérêt croissant pour les techniques d’authentification avancées s’explique par plusieurs facteurs, dont la disponibilité des technologies biométriques sur smartphone, l’authentification par «social login» et les modes de paiement mobiles. Une étude réalisée par ESG montre que 41% des entreprises utilisent déjà les terminaux mobiles pour leurs besoins d’authentification multifactorielle, et 44% utilisent ou envisagent d’utiliser le social login pour s’authentifier.

Le recul imminent des mots de passe et la progression correspondante des techniques d’authentification avancées obligent les marques à revoir et à moderniser leurs systèmes de gestion des accès et des identités pour qu’ils prennent en charge ces nouveaux types d’identifiants.

Expérience utilisateur plus sécurisée

L’avantage supplémentaire de cette transition est la plus grande sécurité de l’expérience utilisateur du fait de l’authentification avancée, mais aussi un meilleur confort et une personnalisation accrue. L’utilisation d’un compte de réseau social ou d’un facteur biométrique est certainement moins invasive et moins rebutante que de devoir imaginer un nouveau mot de passe ou de révéler (une fois de plus) son nom d’utilisateur, son adresse, ses préférences, etc., à chaque inscription.

Si le mot de passe traditionnel meurt à petit feu, l’adoption des solutions biométriques et d’autres technologies d’authentification avancée, elle, prend rapidement. Les marques avisées comprennent que l’authentification avancée est synonyme d’une sécurité renforcée, mais pas au détriment de l’expérience client. La prochaine étape est celle de l’adoption de technologies supportant l’authentification avancée qui séduiront les clients en quête d’une expérience utilisateur sûre, transparente et personnalisée.

Envoyer par mail un article

La mort du mot de passe

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.