Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Maîtriser l'art de la pub vidéo in-app

10/02/2017 - par Arther Wu, ‎directeur général de Cheetah Mobile

Cela représente 70% du trafic internet et pourrait atteindre 90% d'ici à 2020, selon Cisco. Certains disent même qu'elle «dévore internet». Et, non, ce n'est pas la vidéo du «Carpool karaoké» de la chanteuse Adèle.

La création et la consommation de vidéo ont explosé au cours des dernières années, et maintenant que les forfaits de données illimitées sont abordables, ils permettent de «streamer» à volonté, et il n’y a aucun signe de ralentissement de ce phénomène. Les blogueurs You Tube gagnent des millions grâce à leurs vidéos: pour preuve, il suffit simplement de regarder celles du Suédois Pewdiepie, qui pèse 12 millions de dollars grâce à une simple webcam et une connexion internet. À lui seul, il incarne la raison pour laquelle les marques doivent créer du contenu vidéo efficace et riche en émotion.

Mais alors que les consommateurs se tournent de plus en plus vers les écrans – plus petits – de leurs smartphones, il est temps de raffiner l'art de la vidéo in-app. Une vidéo publicitaire intégrée à une application optimise l'acquisition de l'utilisateur plus que tout autre format et génère les plus gros revenus, sur une base e-CPM. De plus, les vidéos publicitaires intégrées aux applis offrent un retour sur investissement plus important que les vidéos publicitaires sur site mobile. En outre, il est reconnu que la vidéo sur mobile, quelle que soit sa durée, permet de doubler les taux de clics par rapport à ceux des vidéos en ligne.

Les preuves suffisent à enflammer quiconque au sujet des vidéos in-app, mais par où commencer? Voici trois conseils pour bénéficier de la révolution vidéo:

1. Des publicités plus courtes pour des écrans plus petits. Selon Videology, les marketeurs devraient se tenir à une durée de vidéos publicitaires mobiles plus courte que celles destinées aux écrans plus grands. Ceci est tout particulièrement important pour les publicités visant les jeunes, qui ont tendance à préférer les vidéos de dix secondes maximum. Une moyenne de huit secondes semble optimale. En effet, il a été prouvé que cette durée présente des niveaux d'engagement supérieurs et offre le meilleur retour sur la stimulation de trafic. La capacité d’attention limitée que l’on prête à la génération Y pourrait être la raison derrière leurs préférences pour des formats courts, mais il est plus vraisemblable que ces formats perturbent moins l'expérience utilisateur dans son ensemble. Mais comment marquer les esprits en seulement quelques secondes? Kinder, par exemple, offre à ses consommateurs des témoignages courts de plusieurs consommateurs, alors que Mercedes-Benz utilise une courte histoire pour montrer la dernière fonctionnalité de la marque.

2. Les marques doivent gagner l’attention de leurs consommateurs

Commencez par étudier ce que l'utilisateur attend de l'environnement publicitaire dans lequel votre contenu se trouve. Des vidéos motivantes, ludiques et interactives fonctionnent mieux pour les applications de jeux, en particulier si elles sont directement liées au jeu lui-même. Par exemple, promouvoir le lancement de Clash of the Titans 2 au sein de l'appli d'un jeu similaire assure que le contenu publicitaire est adapté à son l'environnement. Pour Angry Birds et son partenaire publicitaire Rovio, la promotion a fait ses preuves. Offrir des récompenses dans le jeu (un oiseau gratuit), pour avoir regardé une vidéo publicitaire, a amené les joueurs à jouer plus longtemps (parfait pour le développeur) et a fourni à la marque une plus grande visibilité auprès du public visé (parfait pour le marketeur). Tout le monde y gagne.

3. L'utilisation de la vidéo verticale

Si vous avez des ados, vous connaissez probablement Musical.ly. Plus de 10 millions de jeunes utilisent quotidiennement l'appli de play-back et produisent environ le même nombre de vidéos chaque jour. Avec plus de 117 millions d'utilisateurs inscrits, cela ne représente qu'un seul des moyens par lequel la vidéo verticale envahit le monde. Le monde publicitaire en prend note. La direction de Snapchat a déclaré que la vidéo verticale publicitaire présente des taux d’achèvement jusqu'à neuf fois supérieurs aux publicités horizontales, et les applications les plus populaires aujourd'hui ont toutes adopté la vidéo verticale. Est-ce une coïncidence? Certainement pas, les consommateurs veulent que leurs vidéos s'adaptent au monde mobile. L'année dernière, Audi a utilisé le format vertical court de vidéo pour sa campagne «Le Mans» et a obtenu un excellent taux d’achèvement de 36%, soit 80% au-dessus de la moyenne du secteur automobile.Nous entrons à peine dans une nouvelle ère de la vidéo, mais d’ici quelques années, la consommation de contenus vidéo va augmenter et atteindre des niveaux sans précédent. Avec le mobile, qui devient rapidement la principale plateforme pour la vidéo, nous devons maintenant tourner notre attention vers un public in-app. Les trois tactiques ci-dessus sont la base d'une publicité vidéo in-app efficace. Et il est temps de se lancer: nous devons simplement nous assurer que nous disposons de suffisamment de temps pour quelques derniers réglages d'ici 2020.

Envoyer par mail un article

Maîtriser l'art de la pub vidéo in-app

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.