Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tribune

Le futur des entreprises est à Las Vegas

22/01/2019 - par Emmanuel Vivier, co-fondateur du Hub Institute

L’interopérabilité entre produits et marques, la voiture autonome et la simplicité des interfaces client sont parmi les grandes tendances à retenir du CES 2019, qui s'est déroulé à Las Vegas du 8 au 11 janvier. Petit tour d'horizon.

Le sujet de l'interopérabilité entre produits et marques fait partie des tendances à retenir du dernier Customer Electronic Show (CES) de Las Vegas, qui s'est clôturé le 11 janvier. En 2019, la majorité des grandes marques a abandonné l'idée d'imposer son standard propriétaire. Dans la domotique, Somfy ou Legrand proposent désormais de laisser leurs produits interagir avec de nombreuses autres marques grâce aux protocoles Z-Wave ou Zigbee, partagés par des centaines de fabricants. Ils proposent aussi à leurs clients de pouvoir piloter leurs produits à la voix grâce à Amazon Alexa, Google Assistant et dans une moindre mesure Siri d’Apple et IFTTT ou Olisto. Certains ont même un programme d'open API pour s'ouvrir encore plus. Il n'est plus imaginable d’enfermer un consommateur. Un bel exemple de la loi de Metcalfe qui nous rappelle que « l’utilité d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs ».

Une place de marché entre start-up et grands groupes

Autre tendance, les synergies que développent de plus en plus grands groupes et start-up. Si le CES est certes un salon mondial, c’est aussi devenu une vraie place de marché entre start-up et dirigeants de grands groupes, dont les délégations ne se limitent plus juste au responsable innovation. D’ailleurs, sur le stand Île-de-France porté par Air France, Total et Dassault Systèmes, ces derniers ont d’abord mis à l’honneur les start-up qu’ils incubent ou accélèrent, comme eSoftThings, XXII, Aifi, DCbrain, FieldBox.AI. Engie, La Poste ou le Crédit Agricole étaient aussi présents avec de nombreuses start-up. Ces dernières deviennent une R&D rapide et agile pour les grands groupes, qui apportent, eux, une solidité financière et des capacités d'industrialisation ou de distribution internationale.

L'édition 2019 du CES a aussi montré que la voiture autonome devenait une réalité inéluctable, qui allait rebattre les cartes de pans entiers de l'économie (transports, stations essence, contenus à bord…). Plus de 50 entreprises ont désormais un projet de voiture autonome, souvent électrique. À Las Vegas, nous avons pu tester des voitures de niveau 4, qui savent déjà conduire à votre place, mais qui vous permettent de reprendre le volant.

Avec plus de 400 start-up sur les 1 200 représentées, la French Tech a été présente en force et de manière de plus en plus organisée. Cet effort pour s'unir sous un même label avec des stands au format standardisé maximise l’impact des acteurs français au CES. Face à ce tsunami, les organisateurs ont installé les stands français dès l'entrée permettant aux start-up de bénéficier d'un accès privilégié aux visiteurs, aux médias, aux dirigeants de grands groupes. L'heure est aux synergies, à la co-conception, et les acteurs français semblent enfin l'avoir bien compris.

Devenir « user friendly »

À Las Vegas comme ailleurs, priorité est aujourd'hui donnée à l'expérience utilisateur, avec des interfaces de plus en plus simples et intuitives. À une époque où aucun utilisateur de smartphone n'a lu un manuel, il est temps de devenir « user friendly ». Ainsi, les automobiles ne deviennent pas juste intelligentes voire autonomes ; grâce à des capteurs et à l'IA, elles savent chez Valeo comprendre automatiquement votre état de fatigue. Les vêtements que vous portez pourront anticiper vos besoins et régler la lumière intérieure, la température, ou même vous alerter si vous vous assoupissez ou si vous n'avez pas vu un danger comme chez Eyesight. Dans la « smart home », tout se contrôle désormais à la voix grâce aux assistants intelligents (Amazon Alexa, Google Assistant, Samsung Bixby, Alibaba Tmall Genie, Clova de Naver) et leurs enceintes connectées. Et il ne faut pas oublier les objets proposant d'interagir via le tactile ou la détection de mouvement, avec parfois un retour haptique comme Ultrahaptics.

Envoyer par mail un article

Le futur des entreprises est à Las Vegas

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W