Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tchat avec Julien Braun: "10% des campagnes sont créées par les internautes"

06/04/2009

Le fondateur et directeur général de Blogbang (Publicis) était l'invité de la rédaction de Stratégies lundi 6 avril 2009, pour le tchat organisé en partenariat avec Canalchat. Le texte intégral des questions/réponses.

Bonjour à toutes et à tous, nous avons le plaisir d'accueillir Julien Braun, fondateur et directeur général de BlogBang.JULIEN BRAUN: Bonjour à toutes et à tous, merci à Stratégies et Canalchat de me recevoir ce matin, j'attends vos questions.lilas: C'est tout bête mais qu'est-ce que le BlogBang ?JULIEN BRAUN:BlogBang c'est une plateforme publicitaire 2.0 qui permet aux blogueurs de monétiser leur espace et aux annonceurs de diffuser des publicités sur un réseau de 4 000 blogs avec un format d'interaction essentiellement vidéo.arnaudfischer : Est-ce que les blogs ne sont pas aujourd'hui "has been" et dépassés ? Que pensez vous de Twitter ? Merci.JULIEN BRAUN: Twitter est un format très spécifique qui permet de générer des micro conversations de façon publique. En revanche, le blog a un bel avenir devant lui puisqu'il permet à tout à chacun de s'exprimer de façon publique avec un format texte, audio, vidéo, sans aucune censure, en termes de temps et de durée d'expression. On voit que le nombre de blogs dans le monde continue de progresser à un rythme très soutenu.Ulysse32: C'est compliqué de vendre de l'espace pub sur les blogs, le trafic reste souvent limité, il n'y pas tant de lecteurs que cela.JULIEN BRAUN: C'est pour cela qu'on a créé BlogBang, en agrégeant un très grand nombre de blogs, on arrive à recréer un média de masse communautaire avec 4 000 blogs. Aujourd'hui BlogBang touche 14,6 millions de visiteurs uniques, ce qui le place dans les principaux réseaux publicitaires français.Mayou: A partir de combien de VU (visiteurs uniques) et de PV (pages vues) peut-on monétiser son blog ? Quand un blog est-il considéré comme "rentable" ?JULIEN BRAUN: Sur BlogBang nous rémunérons les affiliés avec le trafic, ce qui est important c'est que chacun des contenus trouve son lectorat, et que les blogueurs trouvent du plaisir à s'exprimer. Néanmoins, aujourd'hui les systèmes à la performance permettent de constituer des revenus substantiels à ceux qui ferait de leur blog une activité semi professionnelle (ce qui correspond à 30 000 VU/ mois en moyenne).carole : Comment intéresser les blogueurs, dont la motivation première n'est pas de gagner 60 euros dans le mois ? Que leur dites vous?JULIEN BRAUN: Il y a deux promesses que BlogBang a fait à ses affiliés à son lancement. Une promesse économique qui consiste à rémunérer les blogueurs en fonction de leur trafic, et une promesse de visibilité et de notoriété. BlogBang a réussi aujourd'hui, à créer un système compétitif et rentable à la fois pour les annonceurs et les blogueurs, mais qui intéresse aujourd'hui surtout les gros blogueurs.BlogBang va, par contre, très prochainement proposer une offre de service qui va permettre de donner beaucoup plus de visibilité à des gens qui proposent des contenus de très grande qualité et qui n'ont pas encore de trafic important sur leur blog. Cela leur permettra de se constituer plus rapidement une bonne audience.Sumatra: Comment avez vous eu l'idée du BlogBang ?JULIEN BRAUN: En voyant le succès de sites comme Youtube, Dailymotion, et en voyant le succès d'un réseau publicitaire comme Adsense, je me suis dit qu'il fallait répliquer sur un format d'image, ce que le réseau Adsense fait essentiellement sur un format texte. Cela a été possible grâce à la démocratisation récente de la vidéo sur Internet.jergil: Comment tenir cette deuxième promesse de visibilité ?JULIEN BRAUN: C'est tout l'objet du nouveau portail BlogBang.com qui a pour vocation à devenir un hub de talents aussi bien éditoriaux que créatifs. Nous allons investir pour justement mettre en avant les talents que nous découvrons tous les jours sur le site.Mayou: Les blogs sont censés être des lieux d'expression libre. Et c'est ce qui a fait et qui fait toujours leur succès. Comment doser les articles sponsorisés ? A quelle fréquence faut-il en publier pour ne pas lasser et agacer le lecteur ?JULIEN BRAUN: Très bonne question ! BlogBang ne fait pas de billets sponsorisés, parce qu'il considère que la limite est dangereuse entre la propagande et la publicité, et cela est très compliqué à gérer. A titre d'information, les billets rémunérés non déclarés sont considérés comme des "criminal offense" en Angleterre. Nous avons fait le choix d'éviter ce genre de mécanique.arnaudfischer: Est-ce que payer des blogueurs pour placer une "pub éditoriale" ne s'apparente pas à du spam ?JULIEN BRAUN: Chaque blogueur est libre d'avoir le contrat de lecture qu'il souhaite avoir avec son lectorat, trop de pressions publicitaires diminue l'efficacité publicitaire et peut s'apparenter à du spam. Nous recommandons une utilisation non intrusive de nos encarts publicitaires en haut ou en bas de chacun des billets, afin de ne pas irriter le lectorat de nos affiliés.Yagg: Y a-t-il d'autres plateformes similaires dans les pays d'Europe et/ou USA, ou BlogBang est-il le seul à proposer ce service ?JULIEN BRAUN: BlogBang est dans sa forme et dans son offre un modèle original, et unique !Néanmoins des systèmes concurrents existent pour monétiser les blogs, l'innovation principale a été de mêler ce format d'interaction sur de l'image et une distribution publicitaire, communautaire et affinitaire.castor: Comment la communauté des blogueurs a t'elle accueilli votre initiative ?JULIEN BRAUN: Il y a eu une polémique dans les premiers mois sur la question de la rémunération des blogueurs, on peut considérer que le blog est un des derniers médias "libres" et on pouvait considérer vierge de publicité. Aujourd'hui, ce media se professionnalise et de nombreux blogueurs en font un usage très enthousiaste.jergil: Vous développez une sorte de publicité auto participative. Les marques valident-elles toutes les créations ?JULIEN BRAUN: Malheureusement non ! Néanmoins, nous avons vu au cours des derniers mois, la qualité et l'efficacité des créations produites par les internautes s'élever pour atteindre pour certaines d'entre elles, un niveau quasi professionnel, ce qui prouve l'efficacité du modèle. Aujourd'hui, le niveau d'exigence est devenu plus haut qu'au début, ce qui explique que certaines créations de qualité moindre ne soient plus validées par les annonceurs.suepek : Dans ce contexte, les marques ont de plus en plus recours à ces modes de communication -ex: Twitter qui utilise Facebook, Dailymotion, et myspace.com- Mais ce mode de communication est-il réellement efficace pour une entreprise ou une marque?? Ne peut-on pas craindre que le message soit noyé dans la masse d'information déjà existante ? Si oui, comment remédier à cette difficulté ?JULIEN BRAUN: C'est effectivement le problème des marques que vous venez de citer. Pour Facebook et Twitter elles gèrent des espaces qui sont encore des espaces considérés comme privés, par exemple ma voiture est un excellent support publicitaire pourtant il n'y a pas de publicité, à l'inverse le blog est un espace public qui crée du lien social, et c'est la raison pour laquelle la publicité y est efficace.jergil: Quelle est la proportion de films "autoproduits" et de films "pro" que vous diffusez? JULIEN BRAUN: Environ 10% des campagnes sont des campagnes qui font appel à la création "user generated", néanmoins, on voit apparaître de nouveaux types de contenu qu'on pourrait appeler publicité réalité, qui ont fait appel à un grand nombre de figurants, acteurs complètement libres, exemple Saranza. C'est une nouvelle forme de culture et de création publicitaire qui émerge.maryse: Comment avez-vous obtenu le soutien de Publicis ? Quel est son rôle ?JULIEN BRAUN: Publicis est notre actionnaire. Il permet de financer l'entreprise, néanmoins, il nous laisse la totale indépendance de gestion nécessaire à tout projet innovant.pauline: Je ne vous connais pas, cher monsieur, pourrais-je connaître votre parcours ?JULIEN BRAUN: Je suis flatté, j'espère vous connaître un jour ! Avant de créer BlogBang, j'ai travaillé 7 ans dans la publicité et notamment chez Publicis, et aux Etats Unis, en occupant divers jobs dans le marketing interactif.Renouard: Bonjour, et actuellement, ta petite entreprise ne connaît pas la Crise ?JULIEN BRAUN: Nous faisons partie des chanceux qui observent au premier trimestre, une croissance à 3 chiffres. Néanmoins, comme tout le monde, nous avons observé le ralentissement du marché, et nous sommes obligés de redoubler d'efforts afin d'apporter toujours plus de campagnes à notre communauté de blogueurs.ovni: Chiffre d'affaire 2008 de Blogbang ?JULIEN BRAUN: 1,2 millions d'euros.Majda : Ne pensez-vous pas qu'aujourd'hui les annonceurs portent un intérêt sur "la conversation de marque" et moins sur la publicité en ligne ?JULIEN BRAUN: Bien sur ! Les annonceurs cherchent à créer des conversations autour de leur marque.Néanmoins, seule une minorité de marques, peuvent réussir à cristalliser suffisamment d'intérêt et de valeur à leurs produits pour générer de réelles conversations. Cela ne tue pas, ne détruit pas pour autant la publicité plus commerciale, qui malgré tout le mal qu'on en pense joue un rôle déterminant dans l'économie.Myriam : Pensez-vous que payer les blogueuses soit indispensable pour les motiver à écrire sur la marque? N'y a-t-il pas d'autres types de rémunération possible (mise en valeur, remise sur catalogue, etc)JULIEN BRAUN: J'ai déjà expliqué que BlogBang ne rémunère pas les gens pour écrire sur des marques, en revanche, nous cherchons autant que possible à impliquer des blogueuses dans des opérations "d'influence" afin qu'elles puissent partager des expériences de marque, et nous essayons pour cela de les intéresser sous des formes différentes que pécuniaires comme vous le suggérez dans votre question.greg: Bonjour. Planeur dans une agence web, je constate tous les jours que, malgré le succès des blogs et des réseaux communautaires, les clients sont encore assez réservés quand à l'utilisation de ces réseaux d'expression.JULIEN BRAUN: Vous avez raison ! Il faut que le média mûrisse et que la courbe d'expérience des annonceurs progresse, avant de voir les annonceurs investir massivement sur les medias sociaux. Néanmoins, personne n'arrêtera la liberté d'expression, et les chiffres d'audience et le temps passé sur ces médias, montre que le jour où les marques auront appris à utiliser des réseaux, et bien les annonceurs seront plus présents. C'est l'objet de BlogBang d'arriver à rationaliser et structurer ce marché pour que les annonceurs y investissent en toute sécurité et efficacité.carole : Le réseau de blogueurs ne concerne pas toutes les cibles, il ne touche que les jeunes et les geeks. Comment toucher les cibles grand public, les seniors, la ménagère de mois de 60 ans etc. avec les blogs ?JULIEN BRAUN: Il y a 30 millions d'internautes en France, après 18 mois d'existence, BlogBang touche 14,6% millions de VU, soit un français sur 4. Si vous n'appelez pas ça un média de masse, je me demande si les médias de masse existent encore.catherina: Désolé mais j'ai du mal à saisir l'aspect blog de votre prestation. N'est ce pas juste un moyen, une façade pour "faire communautaire" alors qu'au fond cela n'a juste rien à voir avec du blog?JULIEN BRAUN: Nos publicités s'affichent sur des blogs, c'est l'essence même de notre service.juliette: Comment faites-vous pour faire des lecteurs de blogs une cible qualifiée ? JULIEN BRAUN: Nous indexons l'ensemble des contenus des blogs et nous observons les comportements afin d'optimiser l'efficacité publicitaire de notre réseau. Il s'agit principalement de ciblage comportemental et statistique (nous gérons la répétition) au mieux la répétition de nos publicités sur le réseau. Nous sommes dans une logique d'efficacité par rapport à une interaction entre l'internaute et le publicitaire observé.MALIK: Très sincèrement, vous y croyez aux "blogueurs influents", j'ai l'impression que l'on se moque un peu du monde avec ce type d'expression est-ce vraiment mesurable n'est-ce pas une sorte de gadget que l'on vend aux annonceurs histoire de se la jouer proche des internautes ?JULIEN BRAUN: Le business de BlogBang est équitable, dans la mesure ou chacun des blogueurs est rémunéré de la même manière en fonction de son trafic, il ne tient pas compte de la notion d'influence. En revanche, nous faisons de nombreuses opérations type marketing d'influence, ou nous invitons au même titre que des journalistes des blogueurs qui ont un point de vue qui peut faire autorité. C'est une logique différente mais qui a son efficacité dans certains domaines.Particule: Bonjour, comment pouvez vous transformer un blog comme modèle économique ? N'est-ce pas un débat pré-Web 2.0 ?JULIEN BRAUN: Ce qui change avec le web 2.0 c'est la logique économique qui fait de l'agrégation de petits acteurs un service puissant. Ces modèles là touchent tous les pans de l'économie, Ebay en est un exemple, Google en est un autre, Facebook, Youtube... Le blog ce n'est que la longue traîne du journalisme, de la presse nationale. Et BlogBang cherche à inventer le modèle économique qui lui correspond.MALIK: Monsieur, ce que j'aurais essentiellement à reprocher à ce type d'initiative, c'est sa réelle efficacité. Le commun de l'internaute est méfiant vis à vis de la pub sur Internet, et quand un blogueur vient vendre sa soupe sur un blog qui n'était pas encore vendu au grand capital il en perd rapidement du crédit, au profit d'une rémunération certes, mais il va perdre des "lecteurs". Vous grillez pas mal de jokers j'imagine dans cette pêche aux blogueurs non?JULIEN BRAUN: Chaque blogueur est totalement libre d'adhérer ou non à un service qui lui offre de la publicité. L'important est d'être transparent avec son lectorat, toutes nos publicités apparaissent dans un encart qui démontre la nature commerciale des contenus que nous "broadcastons".greg: Blog Bang réunit aujourd'hui 126 marques. Quel est le pourcentage de marques qui ont prétesté leur campagne avant un lancement en télévision ? JULIEN BRAUN: Avec BlogBang nous avons la possibilité de voir à la seconde près, comment est consommé chacun des contenus; et donc quelques marques s'en sont servi pour mettre en avant tantôt l'un, tantôt l'autre, un des spots de leur campagne. Ces études restent malheureusement très marginales. Il est difficile d'expliquer à un annonceur que sa publicité n'est pas appréciée par les internautes.Guest8: J'écoute le premier album d'Akhenaton. Dedans il dit "on ira tous sur nos blogs on finira nos vies sur nos blogs. La génération des blogs ça vous fait pas peur ?JULIEN BRAUN: Non, au contraire elle fait progresser la liberté d'expression, ce qui n'occulte pas la question du besoin de référent et de vérité. Mais finalement, est ce que les masses peuvent avoir raison face à certains experts, n'est ce pas le fondement de la démocratie ? 

 

Guest8: Quel est pour vous le meilleur blog concurrent ? Blogspot semble fourmiller !JULIEN BRAUN: Il ne faut pas confondre les plateformes de blogs qui offrent un service d'hébergement et de publication aux blogueurs avec BlogBang qui permet au blogueurs de monétiser leur espace.Certaines plateformes gratuites se financent avec de la publicité, néanmoins à partir du moment, où l'on atteint une certaine audience, mieux vaut utiliser des plateformes ouvertes qui permettent de se servir de tous les systèmes de rémunération dont BlogBang.louison: Bonjour. En terme de retour produit, évaluation satisfaction du consommateur, vous avez un rôle? Ou alors peut-être que votre job s'arrête là et atteint sa limite ??JULIEN BRAUN: Notre rôle est pour les annonceurs de diffuser de la façon la plus efficace possible leurs contenus publicitaires. Nous voyons bien comment les campagnes sont accueillies par le public et nous nous efforçons de donner à nos clients le maximum de retours pour qu'ils puissent en tirer partie. Voila ce qu'est notre job, c'est déjà pas mal.greg: Face à la crise économique actuelle, certaines marques (notamment du secteur bancaire) ne communiquent plus à la télévision. Est-ce que certaines de ces marques se sont tournées vers vous et donc vers BlogBang pour renforcer leur communication de crise ?JULIEN BRAUN: Effectivement, nous allons faire une campagne pour une institution financière prochainement, mais vous avez tout à fait raison de souligner que les problèmes structurels auxquels sont confrontés le système bancaire, se règlent d'abord dans les faits et ensuite en communication.Myriam : Quelle stratégie peut adopter une marque pour ouvrir correctement son blog hors site (référencement adapté, type de contenu attractif, administrateur personnifié??)JULIEN BRAUN: La stratégie dépend de l'utilisation qu'elle souhaite faire de son blog. Néanmoins, plus l'entreprise sera ouverte et plus elle mettra à disposition des contenus proche du réel, plus elle gagnera en audience et en crédibilité. Les bonnes entreprises n'ont rien à cacher, c'est un degré nouveau d'exigence pour les marques.myriam: Est ce que tous les formats de pub sont proposés (habillage, interstitiel..) ou est ce uniquement de la vidéo publicitaire proposée au blogueurs ?JULIEN BRAUN: Comme nous sommes une jeune entreprise et que nous maîtrisons l'intégralité de notre technologie, nous avons la possibilité d'être très innovants et réactifs sur les formats publicitaires proposés. Néanmoins, le marché fonctionne avec des standards, ce qui explique que l'essentiel des publicités diffusées le soient aujourd'hui sous forme de vidéo.Si vous avez une campagne à diffuser avec un format innovant, nous sommes à votre disposition.Particule: Lancer son blog (grand public) et son offre commerciale (professionnelle) en même temps et les mettre au même niveau, est ce que c'est cohérent ?JULIEN BRAUN: Le nerf de la guerre pour BlogBang c'est d'arriver à fournir toujours plus de campagnes, pour que le service soit attractif pour la communauté grand public. C'est l'histoire de la poule et de l'oeuf, plus il y a de blogueurs sur la plateforme plus le service est attractif pour les annonceurs, et donc plus de campagnes et donc plus le service est attractif pour les affiliés avec 14 millions de VU et plus de 200 campagnes en 18 mois, j'ai l'impression qu'on a pas mal réussi ?sylvain T.: Vous-même, avez-vous un blog ?JULIEN BRAUN: Malheureusement non ! Mais je m'exprime sur BlogBang, lorsqu'on tient un blog, il faut savoir d'où on parle, et à qui on s'adresse, et en tant que fondateur de BlogBang , il est de mon devoir de mettre en avant les blogueurs affiliés et non moi même.Merci Julien Braun. Le mot de la fin ?JULIEN BRAUN: Merci à tous pour ces questions, j'espère vous revoir très bientôt sur la plateforme BlogBang et j'espère avoir été clair dans mes réponses. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez m'envoyer un mail à julien.braun@blogbang.com. A bientôt.

Envoyer par mail un article

Tchat avec Julien Braun: "10% des campagnes sont créées par les internautes"

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies