Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

«Middle is beautiful»

02/04/2009 - par Franck Ohrel, président d'Actweb

Le millésime 2009 sera une année de transition pour le web-marketing. Il s'agira de la deuxième secousse sérieuse au niveau économique dans notre domaine d'activité, après l'éclatement de la première bulle spéculative, il y a déjà dix ans.

À cette époque, les sociétés de taille moyenne s'en étaient plutôt mieux sorties que les autres, car la tempête avait touché essentiellement les start-up.

N'ayant pas assis leur business plan sur un financement d'ordre spéculatif, les agences de taille moyenne ont pu alors profiter de l'écrémage du marché pour développer leurs savoir-faire en matière de conseil et de marketing numérique auprès d'une clientèle plus mûre.

Aujourd'hui, la structuration du marché rappelle, à bien des égards, la situation de 1999-2000… Sauf que cette fois, tous les secteurs de l'économie sont affectés!

Cela induit une redéfinition profonde de nos métiers. Les agences qui ont la chance de posséder une structure financière saine et une clientèle fidèle peuvent, cette fois encore, tirer parti de leur taille plus réduite pour mettre en valeur leur capacité à proposer des solutions performantes à coût compétitif aussi bien en stratégies Internet de marque, que sur le terrain du m-marketing, de la performance média ou du Web social.

Rester optimiste

Côté annonceurs, la période est propice à la recherche de nouveaux partenaires: en dehors des trois ou quatre leaders de la place, ils découvrent un foisonnement de structures possédant une maîtrise comparable des outils et des stratégies, avec pour principaux atouts la flexibilité, la compréhension, la rigueur, la créativité et le sens de l'innovation.

Autant de raisons de nous montrer optimistes. Dans cette période de crise, les agences moyennes ont en effet leur carte à jouer sur tous les terrains: elles apportent aux annonceurs un accompagnement personnalisé et aident en sous-traitant les groupes de communication pas encore suffisamment structurés sur les nouveaux médias. Mais la concentration du marché va se poursuivre.

Dans les dix ans à venir, les agences moyennes expertes vont être confrontées à une nouvelle période de turbulences liée à l'intégration dans les grands groupes. Le défi sera alors de réussir la complémentarité des compétences, la synergie des talents, et l'équilibre des ego.

Envoyer par mail un article

«Middle is beautiful»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.