Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

On a retrouvé Madame Michu !

14/05/2009 - par Yves Deschamps, consultant

Mon excellent confrère Nicolas Chemla a publié récemment une analyse et un développement très fins et intéressants sur Madame Michu [lire Stratégies n° 1543 du 30 avril]. Mais, mais, mais… il lui manque une donnée pour parfaire son raisonnement. Madame Michu ne vient pas de nulle part, elle a un père. Il s'agit de Claude Marti, l'un des plus brillants publicitaires et homme de communication des années 70 et 80 […]. Son engagement personnel et sa vision de la société et de la communication ne sont pas neutres dans cette affaire, lui qui disait: «Qu'est-ce que c'est que ces publicitaires qui se veulent plus connus que les produits qu'ils sont chargés de promouvoir?».

Je me permets de citer quelques lignes de son ouvrage, Les Trompettes de la renommée (Belfond, 1987): «Ce refus de la phrase creuse, de la malignité d'écriture et du truc publicitaire m'a conduit, en 1962, à inventer un personnage qui devait, pensai-je, s'inscrire dans la longue lignée des candides qui, depuis des siècles, rappellent aux puissants qu'on ne comprend goutte à ce qu'ils racontent. Je voulais montrer, en outre, que l'on pouvait, sans bourse délier, imposer une idée et une expression uniquement par le bouche-à-oreille, cet indispensable canal de la rumeur. […] Il me fallait un nom bien de chez nous, qui évoque immédiatement le bons sens et l'origine modeste. Me revint alors en mémoire le titre d'une opérette de Messager, Les P'tites Michu [...]. Je décidai donc de lancer Madame Michu et d'en faire l'arbitre suprême, le juge unique de ce qui était compréhensible ou non, acceptable ou inadmissible, clair ou obscur.»

Vous noterez que Madame Michu est aussi fille du buzz, bien avant qu'il ne soit «webisé» [...] À travers ce personnage populaire, c'est sa conviction profonde du «parler-vrai» et de «l'intelligence des publics» que Claude Marti véhiculait. Cher Nicolas, Madame Michu n'est pas dijonnaise ou écossaise, elle est... suisse (la nationalité d'origine de Claude Marti)!

Envoyer par mail un article

On a retrouvé Madame Michu !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.