Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les jeux vidéo, c'est du sérieux

02/07/2009 - par Agnès Touraine, présidente d'Act III Consultants et d'Act III Gaming

Il est indispensable de s'intéresser au plan numérique de Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'État chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique. Celui-ci est encourageant car porteur de solutions de nouveaux équipements (haut débit) et d'une volonté de développement sur les applications et contenus, avec notamment le soutien annoncé des «serious games» : advergaming, edutainment, edumarket game, jeux engagés, jeux d'entraînement et de simulation.

Derrière ces anglicismes se cachent des outils alliant audiovisuel, interactivité et communauté au service de l'éducation, de la formation et même de la communication publicitaire.

L'appel à projet de la ministre sur les «serious games» est loin d'être anodin au moment où les nouveaux modèles vont être un élément déterminant de la sortie de crise. Le jeu, notamment avec des multijoueurs en ligne, permet d'aborder les problématiques de transmission d'apprentissage et de communication sous un jour nouveau. Sont désormais à l'honneur la participation, l'interaction et la communauté.

Il ne s'agit pas ici de réduire l'éducation en la limitant au jeu, mais bien d'apprendre et de comprendre par l'implication et la relation aux autres, et ainsi remettre en cause la vision de l'instruction passive.

Le jeu est plein de ressources ! Depuis longtemps déjà, il a dépassé le stade du simple divertissement personnel et est devenu avec la Wii une activité familiale très grand public. Il a également conquis le monde de l'entreprise, à l'instar des jeux de stratégie développés par L'Oréal. C'est aussi un moyen d'apprentissage, de formation (le social game du WWF) ou encore de publicité.

Ce n'est pas du simple optimisme que de parler de perspectives d'avenir prometteuses ! Nous avons d'une part un consommateur («le récepteur»), un citoyen qui vit désormais dans un monde numérique et interactif où il est enfin acteur. Il supporte donc de plus en plus mal tous les rapports unilatéraux que peuvent lui imposer la politique, l'éducation, la presse écrite ou la publicité.

D'autre part, il y a les acteurs publics ou privés («les émetteurs») qui, dans leur quête de nouveaux moyens de communication et de persuasion, sont assez pertinents pour comprendre que le temps de l'unilatéralité est révolu. C'est en termes de dialogue qu'il faut désormais raisonner.

Envoyer par mail un article

Les jeux vidéo, c'est du sérieux

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.