Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le lapin français, apprenti crétin

03/12/2009 - par Dimitri Dores, consultant

Dans la surenchère à la visibilité, au buzz et à tout autre moyen permettant de mettre en avant un produit ou un service, on pensait avoir touché le fond avec Mailorama. Erreur. C'était sans compter sur la nature humaine, qui sans cesse repousse les limites de la bêtise. And the winner is... le lapin !

Plus exactement le Comité lapin interprofessionnel pour la promotion des produits, qui a eu la merveilleuse idée de créer un site Web événementiel où on l'on peut voir la nouvelle mascotte, Cyril, un bon beauf avec des oreilles de lapin en peluche, semer le trouble auprès des gens qu'il rencontre par son attitude déplacée et parasitaire. Avec cette chute: «Cyril, passe-le à la casserole!»

Il n'est pas dans mes habitudes de critiquer une campagne de communication. […] Je vais pourtant déroger à la règle. En précisant au préalable que j'ai beaucoup de respect pour l'agence (qui a selon moi à son actif des excellentes réalisations) et que je suis, moi aussi, comme Dany Boon et Samuel Le Bihan qui apportent leur témoignage sur ce site, grand amateur de lapin.

Vivement les résultats !

Je cherche et je ne comprends pas. Comment peut-on arriver aussi bas que terre ? Échafaudons quand même deux explications. Primo, on a voulu privilégier l'humour et un ton décalé pour séduire les consommateurs (éventuellement rajeunir la cible). Secundo, on s'est fortement inspiré des Lapins crétins du jeu vidéo homonyme, en surfant sur leur succès.

Dans les deux cas, j'ai bien peur que les objectifs et la réalisation finale soient bien trop éloignés les uns des autres pour emporter les suffrages des amateurs de lapin et permettre une envolée des ventes de l'animal sur les étals des bouchers.

Mais comme tout un chacun se doit de rester humble face à ce métier qui parfois réserve de grosses surprises, j'attends avec impatience les résultats de cette campagne, dont j'espère qu'on nous communiquera les résultats sur le site corporate du «comité lapin». Rendez-vous dans un mois? Six mois? Un an?

Envoyer par mail un article

Le lapin français, apprenti crétin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.