Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

11/02/2000

Lionel Guesnet, concepteur-rédacteur free lance qui vient de publier son premier roman, Le Dernier Paquet (éditions L), est resté pantois devant la campagne Houra.

Je m'en revenais, bras chargés, du Franprix lorsque je vis le 4x3 pour le cybermarché Houra. Je n'étais alors plus le publicitaire aguerri que sa maman adule, mais le consommateur lambda que les chefs de rayon vénèrent. Mais pourquoi diable cet éloge de la paresse? Est-ce que cela me parle, à moi, misérable porteur de sacs que je suis? J'aurais préféré que l'on me vante les mérites d'une solution maligne, du temps gagné, du prix également... La paresse est un art de vivre, une philosophie parfois très productive. De là à vouloir en faire un bénéfice de consommation... Plus tard, en rangeant mes yaourts dans le réfrigérateur, le publicitaire reprit le dessus: mais bien sûr, ça doit être une campagne de notoriété... Mais alors, pourquoi le logo de l'enseigne est-il si petit? Ce n'est pas parce qu'il s'agit d'un nouveau mode de distribution que l'on peut tout se permettre. De plus, vu le temps de chargement des pages Web, je peux vous jurer que l'on a plus vite fait d'aller chez Carrefour ; alors, la paresse... Pour la prochaine vague d'affichage, j'ai néanmoins une suggestion à formuler: rebaptiser l'enseigne bof.com.

Envoyer par mail un article

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.