Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Pour la fiabilité des échanges

17/03/2000

Antoine Lefébure, créateur de la société TMS, président du Comité de liaison pour l'Internet culturel (le Clic), prend position pour le libre cryptage des données.

Il y a trois positions sur le cryptage des données. La première est restrictive: puisque des personnes dangereuses peuvent l'utiliser, des pédophiles aux terroristes, le courrier électronique doit pouvoir être contrôlé, et il faut donc interdire le cryptage. C'est la position traditionnelle des gouvernements français, chinois ou des pays comme la Malaisie et l'Arabie Saoudite. La deuxième position est celle de la corégulation, c'est-à-dire d'un compromis qui accorde aux personnes le droit de protéger leur courrier, mais qui donne la possibilité à la police et au gouvernement de regarder ce courrier si nécessaire. Dans le premier cas, on oblige les gens à écrire sur une carte postale, et dans le deuxième cas, à écrire une lettre mais dans une enveloppe ouverte. La troisième position, c'est de défendre la liberté de communiquer en toute confidentialité, ce qui signifie qu'on peut avoir le droit d'envoyer une lettre dans une enveloppe fermée, même si certains abusent de cette liberté pour envoyer des messages répréhensibles.

La porte ouverte à tous les abus

Pour moi, il est hors de question d'écrire sur une carte postale ou, pire, d'utiliser une enveloppe ouverte. La corégulation est une hypocrisie qui ne trompe personne. Je suis favorable à la troisième position, parce que je pense qu'il ne peut pas y avoir de compromis. Comme de toute liberté, des individus pourront faire un mauvais usage. Cependant, accepter que son courrier soit examiné, sous prétexte qu'il y a des terroristes, c'est une porte ouverte à tous les abus. Avec des mots clés, on peut écouter des millions de personnes simultanément et sélectionner ce qui paraît intéressant. C'est une menace véritable pour la vie privée. De plus, lorsqu'un espace d'expression devient un lieu où tout ce que vous dites peut être retenu contre vous, il devient balisé et perd sa liberté. Certains internautes ont utilisé des cryptages puissants, uniquement pour communiquer et tester des messages entre eux, et la police a débarqué chez eux. Dans un tel cas, lorsqu'on veut préserver la confidentialité de ses échanges, on est forcément coupable. C'est aberrant. Être identifié comme cible commerciale reste discutable, et moins gênant que d'être espionné pour des raisons politiques.»

Envoyer par mail un article

Pour la fiabilité des échanges

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies