Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Pour une nouvelle redistribution

25/08/2000

Pdg de Marcopoly, l'un des premiers sites français de commerce électronique, Christian Guillermo voit dans celui-ci la possibilité de valoriser les échanges.

La méfiance représente un vrai problème pour le commerce électronique. Les gens ont souvent une appréhension à communiquer leur numéro de carte bancaire. Il y a eu un amalgame à la suite d'articles publiés dans la presse en décembre 1999 et qui ont déstabilisé un peu plus l'opinion publique. Mais le danger est plutôt dans la tête des internautes, car payer par carte bancaire sur le Net n'est pas plus risqué que de payer avec ce même moyen chez n'importe quel commerçant. (...) Choisir un produit est complexe. Chez nous, les acheteurs trouvent des conseils objectifs sur les gammes de tous les fabricants, sans problème d'attente, de parking... Chez Marcopoly, vous n'avez pas la petite voix qui vous conseille, mais vous choisissez au sein d'une liste exhaustive de produits en fonction de critères objectifs. (...) Sans cookies, il n'y a pas d'interactivité possible. Non, cela ne pose pas de problème. Nous n'en faisons aucun usage. Il n'y a aucun fichage individuel. Les cookies ne permettent pas de récupérer les adresses e-mail, ce sont les internautes qui nous les donnent. Et s'ils ne souhaitent plus recevoir notre newsletter, un simple courrier électronique suffit pour les désabonner. Nous sommes très prudents, il n'y a pas de fichiers clients qui traînent. Tout ce qu'on met sur le Net est la présentation de nos produits et les formulaires de commande. Nous ne cédons pas les données personnelles de nos clients, même aux autres sociétés du groupe France Télécom. (...) Si le petit commerce est mort, ce n'est pas le Net qui l'a tué. Le changement est inéluctable. Cependant, il ne faut pas surévaluer le phénomène: la part de marché du commerce électronique atteint à peine 20% dans les secteurs les plus développés. L'Internet va changer les choses, mais il faut considérer le phénomène dans sa globalité, qui a aussi des aspects positifs (...). Internet peut aussi être un vecteur de dynamisation du commerce local. Demain, on pourra commander sa baguette ou son entrecôte sur le Net et demander à être livré dans la demi-heure qui suit. Le commerce traditionnel a une carte à jouer dans ce domaine. En collaboration avec : Powow.net

Envoyer par mail un article

Pour une nouvelle redistribution

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W