Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Quelle éthiquemondiale?

13/10/2000

Directrice du marketing chez Amazon.fr, Cécile Moulard précise les liens de la filiale française avec son patron américain et ses choix.

«Au mois de mai, lors de l'affaire Yahoo, Amazon est entrée dans la danse à propos duProtocole des sages de Sion,même si elle n'a jamais été inquiétée comme Yahoo et Multimania. Mais il y a eu un remous formidable sur le sujet et ça nous a donné l'opportunité de discuter autrement avec notre maison mère avant l'ouverture d'Amazon.fr., de lui faire saisir à quel point ce sujet était sensible en France et en Europe. Lorsque l'affaire Yahoo a montré la volonté du juge français, Amazon.com a compris que c'était important. (...) L'affaire Yahoo est un épiphénomène et pose le problème de l'existence d'une éthique mondiale. Peut-on être les porteurs d'une éthique mondiale? Ce n'est pas possible. On vend Salman Rushdie, on vend le roi du Maroc. Aux États-Unis, on vendMein Kampf.Autant on admet queMein Kampf,c'est inadmissible, autant Salman Rushdie ne le serait pas, et pourtant, ça touche une énorme partie de la planète. Notre premier devoir est de présenter tous les livres sauf ceux interdits à la vente -ce qui est très rare, les interdictions portant surtout sur la promotion. (...) Concrètement nous devons éviter ce qu'a connu Amazon.com: quand beaucoup de gens ont achetéLe Protocole des sages de Sion,le livre était présenté avec une mention qui spécifiait qu'il n'était pas conseillé et ça en a fait un best-seller. À la Bibliothèque nationale, il y a L'Enfer [liste d'ouvrages dits «sulfureux ou prêtant à polémiques»]; nous, on veut recréer l'Enfer sur Amazon, on veut créer un lieu pour ça. Mais il ne faut pas que ce lieu devienne un rendez-vous nazi. En attendant de trouver des solutions techniques, nous avons retiré tout ce qui nous semblait douteux et nous avons mis six mois pour obtenir du ministère un simili de liste des livres interdits à la promotion. Ce que nous voulons, c'est que ces livres ne soient pas immédiatement visibles, qu'ils soient accessibles seulement par une recherche détaillée. Nous cherchons encore la meilleure solution, mais je tiens absolument à ce qu'ils soient en vente. Il faut connaître l'histoire pour avancer. (...) Les grands sujets de discussion que l'on a eus avec Amazon.com ont tourné autour de la gestion des livres, et nous sommes allés très loin: si nous n'avions pas été satisfaits, nous serions partis. Ensuite, nous avons découvert comme tout le monde le changement de la politique de gestion des données et nous avons crié très fort. Nous avons bien spécifié que nous voulions avoir les mains libres dans notre propre politique de collecte des données. La réponse est un «oui» clairement établi juridiquement. Amazon.fr est une société française filiale d'Amazon, nous avons donc une indépendance totale. Ce que l'on demande à Amazon.com est de parler en son nom.» En collaboration avec : Powow.net

Envoyer par mail un article

Quelle éthiquemondiale?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W