Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Liberté pour tous!

10/11/2000

Cofondateur de samizdat.net, un projet global pour une autre utilisation du Net, Aris Papatheodorou milite pour créer un groupe de travail sur les nouvelles technologies.

Au départ, nous voulions travailler à ce que les acteurs des mouvements sociaux s'approprient la communication comme une part intégrante de leurs luttes. Notre postulat était que le Net - un média d'un coût accessible - et le réseau offrent des possibilités que l'on ne trouve pas ailleurs. Cela justifie le choix du Net. Aujourd'hui, notre audience dépasse la population intéressée par les mouvements sociaux: nous traitons du logiciel libre (avec ses innovations, ses ouvertures pour les individus et leurs actions); nous nous adressons aussi à chacun des individus composant la multitude. C'est pour cela que nous organisons Zelig. Notre projet est de créer une connexion entre des sujets différents mais partageant une culture commune, qu'ils soient hackers ou partisans du logiciel libre. (...) Certains acteurs de l'Internet alternatif ont l'impression d'être noyés par les sites «.com», mais le Net non marchand, solidaire, citoyen, est certainement plus développé que voici quelques années. Il y a plus de richesse aujourd'hui. Je ne serai pas inquiet tant qu'il existera un bassin de créativité! Ce qui serait inquiétant, c'est que les gens perdent l'envie d'utiliser leur cervelle et se contentent de consommer du portail et du service commercial. (...) Le Net ne finira pas comme les radios libres, car l'espace et les possibilités qu'il offre sont infinis. Il repose sur du logiciel libre. C'est fondamental. Les utilisateurs peuvent s'approprier et réutiliser les outils, donc créer avec peu de moyens. Tandis qu'en matière de radios et de médias traditionnels, on ne peut atteindre des niveaux de diffusion intéressants sans investissements lourds. (...) Regardons ce qui se passe avec Napster. Même s'il perd son procès, il y a déjà des projets comme Gnutella, Scur ou Freenet, qui sont libres et qui élargissent le principe de la diffusion directe entre particuliers, simples utilisateurs du réseau. Napster ne m'est pas sympathique. C'est le principe d'échange de fichiers MP3 entre particuliers qui est intéressant. Ses motivations ne sont pas importantes non plus. En revanche, Napster a reposé la question de l'échange direct, caractéristique principale du réseau. Avec Gnutella, on passe à la possibilité d'échanger tout type de fichiers, pas seulement des fichiers musicaux. Et avec Freenet, on commence à garantir la confidentialité de ces échanges.» En collaboration avec Powow.net

Envoyer par mail un article

Liberté pour tous!

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W