Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Que fait la cyberpolice?

24/11/2000

Des citoyens responsables, des numéros de carte bancaire qui disparaissent, des fournisseurs d'accès qui fournissent aussi la police... Selon Giuseppe Messa, directeur de la police des télécommunications au ministère de l'Intérieur italien, la cybercriminalité est partout la même.

«Plus les contacts entre les sociétés se font au moyen du réseau, plus la cybercriminalité se confirme. Il est évident que la criminalité ne peut être insensible à ce média. En revanche, on parlera plus volontiers de nouveaux criminels puisqu'il s'agit de nouvelles logiques, de nouveaux comportements. Nouvelle criminalité, mais aussi transfert sur le réseau de l'ancienne en raison de l'ampleur du «business» que l'on peut y faire. (...) Le Code contient toute une série de délits qui sont spécifiques à Internet, qu'il s'agisse de trafic de cartes de crédit, de pornographie infantile, de commerce électronique illégal, etc. La loi a notamment prévu la possibilité d'une diffusion d'images pédophiles via le réseau. Le premier délit est l'accès abusif aux systèmes informatiques. Mais les hackers n'ont pas tous les mêmes objectifs. La plupart du temps, leur but est d'altérer les informations dans le système piraté. Quelquefois, ces opérations servent à cacher un vol, en majorité de numéros de cartes de crédit, plus accessibles lors de leur stockage dans les bases de données qu'au moment de leur utilisation. (...) Nous n'avons pas les moyens d'avoir la certitude que telle ou telle personne utilise le Net pour blanchir de l'argent. Nous savons tous qu'Internet peut favoriser cette activité mais nous n'avons pas de preuves. Le problème est le même pour les autres pays. (...) L'efficacité de chacun se ressent de la difficulté liée au contexte international du Net: si je trouve un site qui vend du matériel de pornographie infantile et que ce site se trouve en Italie, j'en informe les autorités judiciaires et on peut l'interdire. Mais si ce site est hébergé en Malaisie, je ne peux que le signaler à la police de ce pays. Le résultat est alors plus incertain... Je peux poursuivre les personnes qui font l'acquisition de ce matériel en Italie mais je ne peux pas faire fermer le site! La solution serait de trouver des règles internationales homogènes. Ou alors les moyens d'une collaboration rapide et efficace entre les polices. À l'occasion de la réunion du G8, les pays les plus industrialisés se sont concertés pour élaborer des réponses aux délits apparus avec les hautes technologies: la nomination de représentants de chacun des services a été prévue pour garantir un contact permanent entre les pays membres. Il existe déjà des collaborations internationales, mais, s'agissant d'Internet, il nous faut un moyen d'action bien plus rapide que le canal bureaucratique du type Interpol...» En collaboration avec Powow.net

Envoyer par mail un article

Que fait la cyberpolice?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W