Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Libres gardiens de la gratuité

12/01/2001

L'échange libre de fichiers MP3 entre particuliers a encore des beaux jours devant lui. Les déboires judiciaires et les changements de cap du brise-glace Napster font le bonheur de certains. Les créateurs de Gnutella (www.gnutella world.net), logiciel «libre» de partage de fichiers se frottent les mains. Jean-Philippe Touzeau et Gérald Charles-Nicolas sont développeurs et animateurs de la communauté GnutellaWorld.

«L'objectif de Gnutella est de garantir que les téléchargements de musique et autres resteront libres et gratuits. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère de consommation où on ne paie plus la musique, et il est hors de question que nous fassions marche arrière. Notre révolution est en cours. Nous n'avons pas de sources de revenus au sein de la communauté GnutellaWorld. Mais, dans le futur, la pub couvrira nos frais de fonctionnement. La liberté sur le Net, c'est le pouvoir d'exercer son libre arbitre sans qu'aucun organisme ne vienne imposer ses vues. Le peuple a un véritable pouvoir avec le Net. Il ne s'en rend pas encore vraiment compte, mais cela viendra. Le krach des dotcoms en est un bon exemple. On a voulu imposer un modèle, une façon d'acheter qui a été rejetée par le peuple. Mais le Net est trop neuf pour que l'on puisse dire où et comment va s'arrêter cette liberté. Il sera long et difficile d'y imposer des règles. Gnutella et Ohaha ne possédant pas de serveurs centraux comme Napster, il est impossible de nous stopper et on ne va pas se gêner! Un procès ne nous inquiète pas: quel impact aurait une décision de justice sur les communautés GnutellaWorld et OhahaWorld? Pour les droits d'auteurs, le problème est différent. Dans le futur, on ne paiera plus pour écouter de la musique. Il va donc falloir repenser les professions de chanteur, musicien, producteur... Dans les groupes sociaux, au fil des siècles, tout évolue. La révolution industrielle a apporté des bouleversements dans la société et la révolution de l'information va faire de même. La profession d'artiste va sans doute être transformée en quelque chose de différent, qui va devoir s'adapter aux outils du Net. Quand on a fermé les mines de charbon, on n'a pas demandé aux mineurs si cela leur faisait plaisir qu'on leur supprime leur gagne-pain. Il ont dû se recycler, s'adapter.» En collaboration avec Powow.net.

Envoyer par mail un article

Libres gardiens de la gratuité

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W