Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Patrons de tous pays, unissez-vous !

01/09/2005

Le capitalisme industriel était redoutable de cruauté. Le capitalisme financier est redoutable d'imbécillité. Il y a un an, Christian Liabastre (avec qui j'ai gagné plus de clients que n'en gagnera jamais un directeur financier, même s'il vivait mille cinq cents ans) se faisait remercier par des gens dont le métier est de ne rien produire. Aujourd'hui, c'est au tour d'Éric Tong Cuong, après huit mois d'activité [lire en page 34]. Huit mois ! Exiger des résultats dans un temps aussi court est aussi stupide que de demander à un coureur de gagner le Tour de France au bout de la première journée. Les fondateurs de Google l'ont bien compris, qui ont refusé de soumettre leur entrée en Bourse au sacro-saint bilan trimestriel devant les actionnaires.

Mais voilà, nous ne sommes plus aujourd'hui dans une logique d'entreprise, mais dans une logique de résultat à court terme. Et, je le rappelle à nouveau, les gens qui exigent ces résultats sont des gens qui ne produisent rien. Ils arpentent le monde comme le maquereau arpente sa rue pour relever les compteurs. Au demi-sel, ils ont emprunté les bretelles voyantes mais aussi la lâcheté et les mauvaises manières : « C'est tout ce que t'as gagné aujourd'hui ? ! Dégage ! »

En même temps, il y a paradoxe : on est triste pour l'avenir de la publicité et on ne voudrait pas être à la place d'actionnaires dont les intérêts sont aussi mal gérés. Et nous, patrons d'agence, là-dedans ? Comme le dit Peter Sloterdijk [sociologue allemand contemporain] : « Seuls les chefs d'entreprise sont actuellement à même de représenter les secteurs qui créent de la valeur face à la superstructure fantomatique des finances et de la spéculation. » Autrement dit, il est grand temps pour nous autres de réagir face à ce qui est en train de s'opérer sous nos yeux : la négation du travail, le mépris du métier, du talent et du savoir-faire.

Mais avant de crier « Patrons de tous pays, unissez-vous ! » - ce qui suppose une solidarité somme toute assez improbable -, observons une minute de haine. Aujourd'hui, les glaires font la loi : on se débarrasse de Tong Cuong comme du premier venu. C'est de l'eugénisme à l'envers. Un eugénisme d'avortons à la vue basse bâtissant un monde fait de leurs semblables. Que les choses soient claires : je n'entends pas ici régler des comptes. Je rappelle juste que Young&Rubicam (La Young, bordel !) s'est faite avec des Dru, Boulet, Carlo, Vince, Villaret, Le Moult, bref, des entrepreneurs, des visionnaires, des talents. Pas des comptables.

Ayant participé moi-même à cette aventure, il est normal que le sentiment de gâchis ambiant me gêne un peu. À ce stade, je ne peux qu'être solidaire des successeurs d'Éric dans le travail de résistance qui va commencer pour eux. Vous le voyez : je ne suis pas aigri - je ne le serai jamais. Juste en colère - je le serai toujours. « Entreprendre n'est pas gérer » disait François Dalle [ancien président de L'Oréal]. Il a bien fait de mourir, l'époque n'est plus pour lui.

président de Leg

P.-S. N'oubliez pas de vous inscrire au Club des directeurs artistiques, ce n'est pas forcément sans rapport avec ce qui précède.

Envoyer par mail un article

Patrons de tous pays, unissez-vous !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.