Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Que les gros salaires baissent la main

08/09/2005

La rentrée s'annonçait calme. Aucune campagne de l'agence Marcel qui allait nous réapprendre la pub ; et ce n'était pas le livre de Christophe Lambert, La Société de la peur, qui allait y changer quelque chose (j'espère que ce titre ne reflète pas l'ambiance de son agence...). Bref, rien de nouveau sous le soleil jusqu'à ce billet de mauvaise humeur du roi de la moustache, Gabriel Gaultier, dans Stratégies n° 1379. Pour que ce grand créatif prenne sa plume et la trempe dans sa bave rageuse, on allait voir ce qu'on allait voir ! Pétard mouillé !

Il défend un patron d'agence, licencié au bout de huit mois par ses patrons. Et alors ? Ce n'est pas parce qu'on s'appelle Éric Tong Cuong et qu'on décide de revenir dans la pub parce qu'on n'a plus de boulot chez EMI que ça va réussir, en claquant des doigts. Si c'était aussi facile, ça se saurait. C'est même limite insultant pour ceux qui « charrettent » toute la semaine pour 1 500 euros par mois.

L'attaque étant la meilleure défense, Gabriel Gaultier s'en prend à « ces comptables qui ne produisent rien et arpentent le monde comme les maquereaux arpentent leur rue pour relever les compteurs ». Je retrouve bien là l'Ange exterminateur Gabriel de la grande époque des Rabbins volants ! (son groupe de rock). Mais peut-être se sent-il aussi visé par les commentaires de ces mêmes « maquereaux » sur les résultats financiers de Leg [son agence] dans les pages saumon du Figaro du samedi 27 août.

Quand on décide de travailler dans une agence américaine avec des fonds de pension comme actionnaires, j'imagine qu'on doit ­savoir que le gros des discussions ne se fait pas sur le choix de la typo d'un leaflet, mais plutôt sur les résultats trimestriels. Pour éviter l'engueulade du mauvais bulletin de notes, ces grands publicitaires devraient plutôt créer leur propre agence et se débrouiller tout seuls. Mais c'est vrai que c'est plus risqué et qu'on a moins de chances de partir au Festival de Cannes aux frais de la princesse.

Messieurs les patrons d'agence, à force de jouer aux chaises musicales entre vous et de vous refiler les postes, vous vous discréditez. Où est passée votre crédibilité quand certains d'entre vous portent tous les deux ans les couleurs d'agences concurrentes ? Qui a aujourd'hui les épaules assez larges pour réinventer la « disruption » de BDDP, la « star stratégie » de RSCG ou la « 1re agence TV » avec Business ? Quand je pense que les stagiaires de vingt ans ne connaissent même plus Jacques Séguéla, ça remet les pendules de la grosse tête à l'heure.

Le monde de la pub est identique à celui du foot. Quand il n'y a pas de résultats, on se fait virer. À la seule différence que dans le foot, on vire l'entraîneur par manque de résultats. Dans la pub, on vire d'abord les employés. Alors permettez-moi de ne pas verser ma larme de crocodile quand j'apprends qu'un patron d'agence passe à la trappe pour la même raison. Rien qu'avec son golden parachute, on pourrait facilement engager dix employés. Ces employés que ces mêmes patrons se sont empressés de virer le jour de leur arrivée pour marquer leur territoire. À part ceux de Canal +, je n'ai jamais vu des employés se mettre en grève par solidarité avec leur boss. N'est pas Pierre Lescure qui veut.

concepteur-rédacteur chez Business

P.-S. : Gabriel, arrête de te faire prendre en photo en téléphonant : ça fait banquier.

Envoyer par mail un article

Que les gros salaires baissent la main

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies