Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le Web n'est pas la poubelle de la télévision

03/11/2005

Les webfilms sont aujourd'hui légion sur Internet : un constructeur automobile lance en avant-première son nouveau modèle à grand renfort de saynètes, un transporteur de voyageurs nous promet un coach pour assurer les différentes ambiances de ses wagons, etc. Bref, à nouveau produit, nouveaux webfilms pour lancer la rumeur en parallèle de la communication « officielle ». Avec comme Saint-Graal la propagation virale des webfilms.

Malheureusement, pour que les internautes submergés d'images aient envie de « passer la vidéo à leur voisin », encore faut-il qu'ils soient surpris aussi bien par l'idée que par la qualité de production de ces films. C'est là que le bât blesse ! Les webfilms semblent victimes du syndrome « acteur sur fond blanc avec le caméscope de mon voisin ». Et le surfeur a la désagréable sensation d'un vide abyssal dans ce qu'il vient de voir. Au final, une communication qui, dans le meilleur des cas, n'a aucun impact sur la notoriété et l'image de l'annonceur. Les mauvaises raisons de cette « Ed Wood-isation » non assumée des webfilms ? Elles sont au nombre de deux.

1. « On a tout le temps qu'on veut sur Internet, donc allons-y avec tous nos scripts en version longue. » Oui, le luxe, c'est l'espace. Mais c'est encore mieux quand l'internaute, issu de la génération du zapping, regarde le webfilm jusqu'au bout. On se plaint en France de ne pas avoir l'originalité des publicités anglo-saxonnes. Paradoxe : nous avons de bons créatifs.

2. « Désolé, c'est pour le Web, donc petit budget, donc petite ambition. » L'argument n'est pas recevable. Car même en apportant un soin identique à celui exigé lors de la production d'un spot TV, il est possible de produire des webfilms de qualité pour moins de 15 000 euros.

Chaînes de télévision, rassurez-vous sur l'audience montante des webfilms : les internautes, comme la ménagère, préfèrent regarder des pubs jolies. Donc celles diffusées sur notre vieille lucarne. Dommage. Internet est une alternative, une nouvelle voie de communication pour les annonceurs, qui leur propose une visibilité et un positionnement original et pertinent. Alors pourquoi ne pas y concevoir et réaliser des publicités dignes de ce nom ? Et là, je vous assure, les chers internautes cliquent sur le bouton « Envoyer à un ami ».

producteur-réalisateur

Envoyer par mail un article

Le Web n'est pas la poubelle de la télévision

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.